Fiche : Le 1er mai et le 8 mai 2012 sont ils des jours fériés ?

THÈME social
157 caractères
temps de lecture : 1 minute
Déjà visionné par 83 internautes
social


Le 1er Mai est un jour férié qui est obligatoirement chômé sauf si l'activité de l'entreprise ne permet pas d'interrompre le travail. Cela entraîne une majoration de 100 % de la rémunération.


Le 8 Mai n'est pas obligatoirement chômé en France.

  • Si le 8 Mai est travaillé, aucune majoration de salaire n'est due dans ce cas.

  • S'il est chômé, les salariés mensualisés bénéficient du maintien de leur rémunération, si il existe au moins 3 mois d'ancienneté.

De différents critères comme l'activité de l'entreprise, la nature de l'établissement... peuvent trancher si les deux jours pourront être considérés comme fériés, d'abord le 1 mai est considéré par le code de travail comme jour non travaillé tout au long de ses 24h et dans lequel le salarié ne se trouve pas dans l'obligation de le récupérer mais au contraire il doit être indemnisé à 100% de son salaire s'il travail cette journée, le 1 mai est le seul et unique jour chômé et payés sans aucune condition à l'encontre des autres jours fériés .
D'autre part le 8 mai est considéré également comme un jour férié par le code de travail, mais qui peut bien être travaillé. et si jamais le salarié exerce son travail pendant cette journée il peut soit ne bénéficier d'aucune majoration de salaire, ou bien le contraire s'il remplit un certain nombre de conditions (comme totaliser 3 mois d'ancienneté dans l'entreprise et 200h de travail durant les deux mois précédents, ou bien être présent durant les jours précédents) ou s'il y a un arrangement entre les deux partie (accord préétablis entre l'entreprise et ses salariés).
En effet si jamais ces deux jours tombent dans des jours de repos ou des congés payés dans ce cas ils sont considérés comme des jours ouvrables qui ne sont pas prise en considération dans les congés payés c'est pour cela il faut bien vérifier les jours dont le salariés a doit afin d'éviter qu'un jour férié ne tombe sur un jour de repos.

Concernant la rémunération ou non des jours fériés, il existe deux cas précis :
  • lorsque le jour férié est chômé, cela n'entraîne pas de perte de salaire pour le salarié si celui-ci totalise au moins 3 mois d'ancienneté dans l'entreprise concernée.

  • lorsque le jour férié est travaillé, aucune majoration de la rémunération n'est prévue. Mais les salariés concernés doivent consulter leur convention collective qui prévoit ce cas (si vous êtes allergique à la lecture d'une convention collective, comme toute personne saine d'esprit, voyez avec votre syndicat de salarié, ils connaissent le code du travail et les conventions collectives sur le bout des doigts).
Rédigé le
Mis à jour le 2016-01-22 10:16
Sujet en rapport :
travail salarié travail journée / travail salarié travail / salarié travail journée / férié chômé / activité entreprise / majoration rémunération / travail salarié / salarié travail / travail journée / convention collective / férié / chômé / activité / entreprise / travail / majoration / rémunération / salariés / considérés / salarié / journée / précédents / congés / convention / collective /
avis-fiscal
VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable
Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
Questions liées :

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
Twitter Facebook linkedin Comptatoo sur Twitch Comptatoo sur youtube comptableenligne