Absence de déclarations fiscales professionnelles à la dgfip : Quels risques ?

Artisan, commerçant, libéral, agriculteur ou chef d'entreprise, déclarer l'ensemble de vos revenus est une obligation légale. En conséquence, l'absence de déclarations fiscales est sanctionnée.

Selon votre régime fiscal, micro ou réel si vous êtes imposés à l'IR, ou à l'IS, les déclarations fiscales diffèrent.


Quels risques encourez-vous en l'absence de déclaration fiscales professionnelles à la DGFiP : la Direction générale des Finances publiques ?

fiscalité
224 caractères
temps de lecture : 2 minutes
Déjà visionné par 180 internautes
Vocaliser ce contenu

Vos obligations en matière de déclaration fiscales professionnelles

Que les bénéfices de votre entreprise entrent dans la catégorie des BIC, BNC ou BA, vous devez produire une déclaration de résultats chaque année dans un délai précis. Ce, si vous êtes soumis à un régime réel d'imposition, à l'IR ou à l'IS.

Pour rappel, cette déclaration de résultats permet à la DGFiP de calculer le résultat imposable qui doit être reporté sur votre déclaration d'IR. Le résultat correspond à la différence entre vos recettes imposables et vos charges déductibles.

Quelle que soit la date de clôture de votre exercice comptable, si votre entreprise est soumise à l'IR, vous devez télétransmettre votre déclaration de résultats au plus tard le 2ème jour ouvré suivant le 1er mai. De la même façon si elle est soumise à l'IS et que votre exercice coïncide avec l'année civile.

Si votre chiffre d'affaires ne dépasse pas les seuils autorisés, vous avez peut-être opté pour le régime fiscal de la micro-entreprise. Dans ce cas, vous inscrivez le montant de vos recettes sur votre déclaration 2042 C PRO et c'est la DGFiP qui applique l'abattement forfaitaire de 34, 50 ou 71% en fonction de la nature de votre activité.

Vos obligations fiscales portent aussi sur la TVA, la CFE (cotisation foncière des entreprises) et la CVAE.


Quels sont les riques que vous encourez si vous ne transmettez pas vos déclarations fiscales dans les délais impartis ?

L'absence de déclarations fiscales dans les délais prescrits entraine l'application de pénalités et de majorations pour dépôt tardif.

La majoration est de 10 % si vous n'avez pas encore reçu de mise en demeure ou si vous avez transmis votre déclaration dans les 30 jours suivant la réception de la mise en demeure.

Elle passe à 40 % si vous dépassez le délai de 30 jours suivant la réception de la mise en demeure et vous êtes susceptible d'être imposé d'office. Auquel cas la DGFiP calcule votre impôt à partir d'une évaluation de vos revenus et de vos charges, sans que vous puissiez argumenter. Elle se réfère aux éléments de votre train de vie et à vos dépenses.
Enfin, la majoration est de 80% si la DGFiP découvre que :
>     vous n'avez pas déclaré votre activité au centre de formalité des entreprises (CFE) ou au greffe du Tribunal de commerce,
>     ou que votre activité est illicite.
On parle de fraude fiscale quand l'absence de déclarations fiscales correspond à une volonté de payer moins d'impôts. Dans ce cas de figure, la DGFiP applique des sanctions pénales et fiscales pouvant aller jusque 500 000EUR d'amende.

N'hésitez pas à solliciter notre cabinet d'expertise-comptable pour clôturer vos comptes en fin d'exercice et établir ainsi votre bilan comptable, votre déclaration de résultat et la liasse fiscale.
Notre mission consiste également à attester la régularité et la sincérité des écritures auprès de la DGFiP, de l'URSSAF et de votre banque notamment.

Rédigé le
Mis à jour le 2021-07-19 17:58
fiscales professionnelles dgfip fiscales professionnelles professionnelles dgfip fiscal micro fiscales délais fiscales professionnelles dgfip risques entreprise revenus fiscal micro réel encourez résultats résultat recettes comptable activité cfe entreprises délais majoration réception
avis-fiscal
Comptabilité GRATUITE.
OCR, RECUP BANCAIRE, IA, AGENDA, TABLEAUX DE BORD
Ouvrir son compte
https://comptatoo.fr
Questions liées :

Toutes les fiches fiscales

Facebook linkedin Comptatoo sur Twitch Comptatoo sur youtube comptableenligne

  • Prévisionnel certifié

    Prévisionnel 3 ans certifié 124,9 € HT


    Le prévisionnel le - cher du marché. 124,9 € HT. Pour financements bancaires


  • Création société

    Immatriculation 129 € HT


    Entretien fiscal, rédaction de vos statuts et immatriculation pour 129 € HT


  • Inflation

    Pas d'inflation chez nous


    Nos tarifs sont toujours orientés à la baisse. Pas d'augmentation en vue


  • Gestion commerciale

    Éditez vos devis / factures dans le logiciel de compta


    Le logiciel possède un module d'édition de devis et de factures


  • Flexible

    Vous pouvez renforcer / supprimer des services


    Un salarié vous a quitté ? Nous mettrons la prestation à jour (et donc le tarif). Vous souhaitez inclure une nouvelle prestation ? Possible, nous vous ferons une proposition


  • Sûreté

    Vos données sont sécurisés


    Sauvegarde dans la nuit, mise à jour du serveur chaque jour, sécurité par clef SSL