Fiche : Que sont les frais d'échéances dans un contrat d'assurance ?

THÈME juridique
153 caractères
temps de lecture : 1 minute
Résumé :

Le contrat d'assurance est une convention par laquelle une compagnie d'assurance s'engage à verser à l'assuré une somme d'argent en cas de dommages subis ou causés à un tiers. En contrepartie, l'assuré paie une cotisation annuelle, également appelée prime d'assurance.

C'est cette cotisation qui permet de payer les sinistres et les frais de fonctionnement de la compagnie d'assurance.


Zoom sur l'avis d'échéance, la date d'échéance, les frais d'échéance, les primes ou cotisations d'assurance.


juridique


Les frais d'échéance : explication

Le montant de la prime d'assurance à payer est indiqué sur un document nommé avis d'échéance. La date déchéance y est également inscrite, c'est à dire la date à laquelle l'assuré doit verser sa ou ses cotisations si un règlement échelonné a été convenu au préalable.

Auquel cas, la compagnie d'assurance le prélève chaque mois du montant de la cotisation. Or, dans ce cas la compagnie d'assurance facture généralement des frais d'échéance, également appelés frais de gestion. Il s'agit donc de frais liés au paiement en plusieurs fois des cotisations.

Par exemple, les frais d'échéance peuvent être de 15 € dans le cadre d'un paiement mensuel en 10 fois, ce qui représente 5% du montant de la prime d'assurance annuelle.
Les frais d'échéance sont moindres si le paiement se fait en 4 fois, dans ce cas ils "tombent" à 6EUR (4% de la prime).

Quoiqu'il en soit, ils sont facturés une fois par an sur l'avis d'échéance annuel au 1er janvier de chaque année, peu importe le nombre de contrats présents sur l'avis d'échéance. Et bien entendu, si l'assuré règle sa prime d'assurance en une fois, il n'est pas question de frais d'échéance.


La clause de révision des cotisations

à savoir que la compagnie d'assurance n'a pas le droit de modifier la cotisation sans l'accord de l'assuré si le contrat ne comporte pas de clause de révision des cotisations. Dans ce cas, l'assuré peut refuser l'augmentation et demander un recalcul de la cotisation.

En revanche si le contrat comporte une clause de révision, ou d'adaptation des cotisations, l'assureur a le droit de majorer ses tarifs. L'assuré dispose alors de trente jours pour demander la résiliation du contrat par lettre recommandée avec A/R. L'assuré n'est pas non plus tenu d'accepter une hausse des frais d'échéance, il peut les refuser dans les mêmes conditions.


Régis par le Code des assurances, les contrats d'assurance sont automatiquement reconduits. Ainsi l'assuré doit demander la résiliation de son contrat deux mois avant sa date d'échéance s'il souhaite changer d'assureur.


Rédigé le
Mis à jour le 2021-02-12 23:01
Sujet en rapport :
contrat assurance / compagnie assurance / assurance cotisation / assurance échéance / révision cotisations / contrat révision / résiliation contrat / contrat / assurance / compagnie / assuré / cotisation / échéance / cotisations / contrats / révision / assureur / résiliation /
avis-fiscal
VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable
Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
Questions liées :
Qu'est-ce qu'un expert comptable ?

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
Twitter Facebook linkedin Comptatoo sur Twitch Comptatoo sur youtube comptableenligne

  • Proche de vous

    111 adresses physiques sur la France entière


    Nous avons une implantation globale qui nous permet de vous proposer une adresse physique au plus proche de vous, RDV si nécessaire


  • Résiliation

    Résiliation de votre ancien expert-comptable


    Gestion gratuite de la transition entre votre expert-comptable & notre organisation, recommandé Accusé Réception, appel téléphonique, récupération de vos données


  • Sûreté

    Vos données sont sécurisés chaque jour


    Sauvegarde dans la nuit, mise à jour du serveur chaque jour, sécurité par clef SSL


  • Flexible

    Vous pouvez renforcer / supprimer des services


    Un salarié vous a quitté ? Nous mettrons la prestation à jour (et donc le tarif). Vous souhaitez inclure une nouvelle prestation ? Possible, nous vous ferons une proposition