• Toujours copié, jamais égalé Compta débute à 24.9 € HT / mois BILAN compris

  • Conseils compris Le conseil, pilier de notre proposition sans frais supplémentaires conseils
    comptabilité en ligne
  • Technologique Logiciel de comptabilité en ligne Récupération bancaire automatique sécurisée Compta en temps réel Coffre-fort numérique comptabilité en ligne
    visa fiscal
  • Proche de vous....
    Réseau de cabinets d'expert-comptable depuis 1998 Comptabilité en ligne depuis 2005 111 adresses en France.
    cabinet expert-comptable
    Conseils compris
  • Doit-on obligatoirement avoir un compte bancaire professionnel en entreprise individuelle ?


    doit-on obligatoirement avoir un compte bancaire professionnel en entreprise individuelle ?
Doit-on obligatoirement avoir un compte bancaire professionnel en entreprise individuelle ?
Adhérer à MON Comptable ®
Vous adhérez en ligne en 5 secondes

Doit on obligatoirement avoir un compte bancaire professionnel en entreprise individuelle ?

188 caractères
temps de lecture : 1 minute
Résumé :

Quelque soit le choix de son statut juridique pour exercer son activité, l'entrepreneur sera dans l'obligation ou non d'ouvrir un compte bancaire professionnel. Entreprise individuelle avec option micro entreprise ou non, SASU, EURL sont des statuts juridiques qui offrent des droits et des obligations que tout créateur d'entreprise doit connaitre au préalable pour faire les meilleurs choix.


expertise comptable


Artisan, commerçant ou professionnel qui exerce en libéral, le travailleur indépendant devra donner un cadre juridique plus ou moins contraignant à son activité.
Une des obligations consiste à ouvrir un compte bancaire professionnel.
Succinctement, tout entrepreneur seul a le choix entre créer une entreprise individuelle ou créer une société telle qu'une EURL ou SASU. 


L'entreprise individuelle et son dirigeant ne forme qu'une seule et même personne.
On parle là de personne physique.
A moins d'opter pour le statut EIRL qui permet au créateur d'entreprise de différencier son patrimoine professionnel de son patrimoine personnel, il n'y aura pas de différences : le patrimoine personnel de l'entrepreneur fait partie de celui de l'entreprise.
Le code de commerce stipule que " Tout commerçant est tenu de se faire ouvrir un compte dans un établissement de crédit ou dans un bureau de chèques postaux. " En conséquence, seul le professionnel qui ouvre son commerce - et l'artisan qui vend ses produits - ouvrira un compte bancaire dédié à son activité, mais ce ne sera pas obligatoirement une compte professionnel.


Depuis le 1er janvier 2015, l'indépendant qui s'installe sous le statut auto entrepreneur (micro entreprise) a aussi l'obligation d'ouvrir un compte spécifique pour gérer son activité, ce dans les 12 mois suivant la création.
Là encore il n'est pas stipulé que ce doit être un compte professionnel.
Ce compte sera utilisé dans le cadre de ses dépenses professionnelles, pour encaisser le montant de ses factures et se donner une rémunération.
Cette obligation est quelque peu modifiée dans le cadre de la loi PACTE : désormais elle ne concerne que les micro-entreprises dont le CA annuel est supérieur à 5 000 EUR.


A contrario, lorsque l'entrepreneur choisit de créer une société, il crée une personne morale. D'après le Code de commerce, seules les sociétés (EURL/SARL, SASU/SAS) ont l'obligation d'ouvrir un compte bancaire professionnel afin d'y déposer leur capital social.
Suite à ce dépôt, la banque délivre à l'entrepreneur un certificat de dépôt de fonds.
Ce document est indispensable pour pouvoir immatriculer la société naissante au RCS (Registre du Commerce des Sociétés).


Mais quoi que dise le code de commerce, il est logique d'ouvrir un compte bancaire dédié à son activité professionnelle pour pouvoir suivre plus facilement ses rentrées d'argent et ses dépenses.
Ce afin de gérer et d'anticiper au mieux les besoins de son entreprise.

Fiche postée le
Fiche corrigée le 2019-03-31
Sujet en rapport :
actions attribuées gratuitement attribution attribuées gratuitement attribution actions cession actions attribuées gratuitement exonération cfe photographes auteurs impôt revenu impôts locaux familiale parts sociales sci bancaire professionnel entreprise individuelle actions assemblée extraordinaire actions attribuées gratuitement attribuées gratuitement attribution gratuitement attribution actions imposition attribution actions cession actions attribuées actions acquisition actions abattement titres abattement exonération cfe photographes cfe photographes auteurs impôt revenu impôts revenu impôts locaux taxe habitation taxe parts sociales sci familiale parts sociales parts sociales parts bancaire professionnel entreprise professionnel entreprise individuelle bancaire dédié activité attribution actions entreprise actions actions attribution actions assemblée assemblée extraordinaire actions attribuées attribuées gratuitement gratuitement attribution société émettrice fiscalité actions imposition attribution cession actions acquisition actions actions acquisition prélèvements sociaux impôt revenu abattement titres titres abattement bénéficiaires actions exonération cfe cfe photographes photographes auteurs cotisation entreprises revenu impôts impôts locaux taxe habitation habitation taxe acomptes provisionnels recouvrement impôt patrimoine immobilier indivision propriétaires propriétaires indivis gestion patrimoine société sci parts sociales immobilier sci banque associés commerce sociétés sociales sci familiale parts sociales parts parts détenues bancaire professionnel professionnel entreprise entreprise individuelle juridique activité micro entreprise créateur entreprise entrepreneur entreprise bancaire dédié dédié activité attribution actions entreprises rémunération salariés dirigeants avantage entreprise sociétés sas sarl assemblée extraordinaire age actionnaires attribuées gratuitement société émettrice loi financière social dirigeant fiscalité imposition cession impôt acquisition taxée vente contribution prélèvements sociaux revenu abattements abattement titres étape décision bénéficiaires propriétaires exonération cfe photographes auteurs connaitre oeuvres abord exonérer décharger droits impôts cotisation auteur vues activité article photographies locaux taxe habitation prélèvement fiscal acomptes provisionnels recouvrement déj
 

VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable



Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
avis-fiscal
 
Questions liées :
Quelles obligations légales, réglementaires et juridiques pour un couturier ?

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
TwitterFacebooklinkedincomptableenligne