Fiche : Comment cotiser à la retraite quand on est président de SAS ?

THÈME social
170 caractères
temps de lecture : 1 minute
Déjà visionné par 302 internautes
Résumé :

Président de SAS, votre rémunération est soumise à prélèvements sociaux, vous ouvrant donc droit aux prestations de la Sécurité Sociale, comme tout salarié.

Votre statut social d'assimilé-salarié a pour conséquence de devoir vous verser une rémunération minimale  pour pouvoir cotiser au titre d'une année de retraite.
Autrement dit, en l'absence de rémunération, le président de SAS ne valide aucun trimestre de retraite.

Pour rappel, tout actif est affilié à une caisse de retraite de base et à une caisse de retraite complémentaire. En parallèle il peut souscrire à une retraite complémentaire facultative.

Quelle rémunération minimale est nécessaire pour cotiser à la retraite ?

Connaissez-vous la retraite complémentaire facultative ?


social


Quelle rémunération minimale pour cotiser à la retraite ?
Pour ouvrir des droits à la retraite de base et complémentaire (AGIRC-ARCCO), vous devez percevoir une rémunération minimale qui doit être au moins égale à 600 fois le taux horaire du SMIC.
En 2020, le taux horaire du SMIC étant de 10.15 EUR, la rémunération minimale s'élève à 507,50 EUR par mois ou 6 090 € par an pour pouvoir valider 4 trimestres de retraite.
Ainsi pour vous permettre de bénéficier d'un minimum de protection sociale, il est primordial d'anticiper et d'inclure votre rémunération dans votre prévisionnel d'activité, avant même la création de votre société.
à savoir qu'en tant qu'assimilé-salarié vous ne bénéficiez pas des contrats d'assurances complémentaires Madelin, seulement réservés aux travailleurs non-salariés (TNS).

Qu'est ce que la retraite complémentaire facultative ?
Il s'agit d'un mécanisme dans lequel  salariés et assimilés salariés mettent en place une épargne qui leur sera redistribuée une fois retraité.
En tant que président de SAS, vous pouvez donc souscrire à des plans d'épargne pour compléter votre retraite de base et complémentaire. à savoir :
- Le PERCO (plan d'épargne pour la retraite collective). Celui n'est intéressant que si l'entreprise emploie d'autres salariés.
- Le plan retraite de " l'article 83 " est parfaitement adapté pour le dirigeant assimilé-salarié. La SAS verse des cotisations qui permettront au Président de SAS de bénéficier d'une rente ou d'un capital. Ces cotisations étant déductibles du résultat de la société, sous conditions.
- Le PERE (plan d'épargne retraite entreprise). Les cotisations sont versées par la société et le bénéficiaire, de façon à pouvoir percevoir une rente à la retraite.

Des questions concernant votre retraite et votre régime social en tant que président de SAS ? Contactez nos experts.

Rédigé le
Mis à jour le 2020-08-31 15:14
Sujet en rapport :
retraite complémentaire facultative rémunération / complémentaire facultative rémunération retraite / retraite complémentaire facultative / complémentaire facultative rémunération / facultative rémunération retraite / assimilé salarié / rémunération retraite / caisse retraite / retraite complémentaire / complémentaire facultative / facultative rémunération / retraite base / épargne retraite / retraite / sas / rémunération / salarié / social / assimilé / caisse / complémentaire / facultative / base / smic / société /
avis-fiscal
VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable
Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
Questions liées :

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
Twitter Facebook linkedin Comptatoo sur Twitch Comptatoo sur youtube comptableenligne