• tarifs
    Toujours copié, jamais égalé
    Création + Entretien fiscal
    EURL SASU 99 € HT / SARL SAS 199 € HT

    Budget Prévisionnel Certifié 125 € HT

    Compta débute à 25 € HT / mois BILAN compris

  • meilleure offre
    Collaborateur attitré
    Nous vous attribuons un collaborateur unique,
    en fonction de votre activité.
    Pas de ping pong chez nous...
    meilleure offre
  • comptabilité en ligne
    La meilleure offre
    Testez-nous 30 jours,
    satisfait ou remboursé

    Une meilleure offre ? Nous nous alignons
    comptabilité en ligne
  • visa fiscal
    -25%
    Nous vous faisons bénéficier de la non majoration de 25% gratuitement.
    Nous sommes expert comptable conventionné
    Vous économisez votre AGA / CGA (100 - 150 €)
    visa fiscal
  • secteurs d'activités

    Proche de vous....

    Réseau de cabinets d'expert-comptable depuis 1998
    Comptabilité en ligne depuis 2005
    111 adresses en France.
    cabinet expert comptable
  • Conseils compris
    Votre métier
    Nous gérons tous les secteurs d'activités
    LMNP / SCI ? VTC ? Livre de caisse ?
    BA ? Vente de véhicules ? Profession libérale ?
  • Collaborateur personnel
    Technologique
    Logiciel de comptabilité en ligne
    Récupération bancaire automatique sécurisée
    Compta en tps réel Coffre fort numérique
  • Mon Comptable

    Fiche Qu'est ce que la retraite complémentaire ?


    Fiche fiscale : qu'est ce que la retraite complémentaire ? : en savoir toujours plus

Qui êtes vous ?
Le coût ?
Pour qui ?
Résiliation ?
Satisfait ou remboursé
Rabais 5% RIP ADP ?
MON Comptable

PRÉVISIONNEL 3 ANS

125 HT


MON Comptable Nous éditons vos statuts juridiques, Nous réalisons votre inscription au Guichet Entreprise en ligne, Nous vous conseillons sur les meilleurs choix fiscaux selon votre situation

CRÉATION SOCIÉTÉ

99 HT2020-03-11
Qu'est ce que la retraite complémentaire ?

Adhérer à MON Comptable ®

Vous adhérez en ligne en 5 secondes
Recherche par mots clefs :

Qu'est ce que la retraite complémentaire ?

THÈME social
173 caractères
temps de lecture : 1 minute
Déjà visionné par 167 internautes
Résumé :

Deux niveaux composent le système de retraite obligatoire : la retraite de base et la retraite complémentaire. Comme son nom l'indique, elle intervient en complément de la retraite de base. Toutes deux ont un calcul et une gestion différente.

Pour percevoir sa retraite complémentaire, le travailleur indépendant doit en faire la demande 4 mois avant la date à laquelle il souhaite partir en retraite.


social



Le système de retraite complémentaire obligatoire s'évalue en fonction du nombre de trimestres de cotisations et fonctionne par répartition.
Mais contrairement à la retraite de base, les cotisations qui ont été versées tout au long de sa carrière, sont converties en points.
En conséquence, la retraite complémentaire se calcule en multipliant les points accumulés par la valeur du point.
Au moment de partir à la retraite, les points accumulés sont convertis en euros.
A savoir que la valeur du point est fixée chaque année.
Chaque travailleur indépendant est affilié à une caisse de retraite spécifique qui correspond à la nature de son activité professionnelle :
>     Pour les artisans, commerçants et industriels, leur caisse de retraite complémentaire passera aux mains du régime général des salariés à partir du 1er janvier 2020, comme leur régime de retraite de base.
Les taux de cotisation s'échelonnent entre 7 et 8 % de leurs revenus.
>     Pour les professions libérales, elles relèvent de plus de 10 caisses complémentaires spécifiques à leurs professions (médecins, avocats, experts-comptables etc.) tandis qu'une vingtaine de professions disparates (psychologues, architectes, consultants, etc.) sont affiliés à une caisse commune: la CIPAV.
Leurs cotisations sont fixées en fonction d'un barème qui comporte huit classes de cotisation, allant de A à H.
A chacune de ces classes correspond une tranche de revenus annuels, à laquelle est affecté un certain nombre de points de retraite complémentaire.
Depuis janvier 2019 et jusqu'en décembre 2023, les anciens adhérents à la CIPAV peuvent choisir d'être rattachés au régime général.
à savoir que l'âge du taux plein est de 65 ans à la CIPAV.

>     Pour les exploitants agricoles, ils sont rattachés à la MSA (Mutualité sociale agricole).
En 2011, elle a été étendue aux collaborateurs d'exploitation et aux aides familiaux.
Le régime de retraite complémentaire agricole est un régime en points.
L'exploitant agricole peut acquérir des points gratuitement, sous conditions; et par le biais de cotisations de vieillesse complémentaire.

posté le
Corrigé le 2019-12-08
 

VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE POINTUE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable



Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement par CB / Paypal
avis-fiscal
 
Questions liées :
Quelles obligations légales, réglementaires et juridiques pour un psychologue ?

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
TwitterFacebooklinkedincomptableenligne