Fiche : Qu'est ce que la retraite complémentaire ?

THÈME social
173 caractères
temps de lecture : 1 minute
Déjà visionné par 262 internautes
Résumé :

Deux niveaux composent le système de retraite obligatoire : la retraite de base et la retraite complémentaire. Comme son nom l'indique, elle intervient en complément de la retraite de base. Toutes deux ont un calcul et une gestion différente.

Pour percevoir sa retraite complémentaire, le travailleur indépendant doit en faire la demande 4 mois avant la date à laquelle il souhaite partir en retraite.


social


Le système de retraite complémentaire obligatoire s'évalue en fonction du nombre de trimestres de cotisations et fonctionne par répartition. Mais contrairement à la retraite de base, les cotisations qui ont été versées tout au long de sa carrière, sont converties en points.

En conséquence, la retraite complémentaire se calcule en multipliant les points accumulés par la valeur du point. Au moment de partir à la retraite, les points accumulés sont convertis en euros. A savoir que la valeur du point est fixée chaque année.
Chaque travailleur indépendant est affilié à une caisse de retraite spécifique qui correspond à la nature de son activité professionnelle :

>     Pour les artisans, commerçants et industriels, leur caisse de retraite complémentaire passera aux mains du régime général des salariés à partir du 1er janvier 2020, comme leur régime de retraite de base.

Les taux de cotisation s'échelonnent entre 7 et 8 % de leurs revenus.


>     Pour les professions libérales, elles relèvent de plus de 10 caisses complémentaires spécifiques à leurs professions (médecins, avocats, experts-comptables etc.) tandis qu'une vingtaine de professions disparates (psychologues, architectes, consultants, etc.) sont affiliés à une caisse commune: la CIPAV.

Leurs cotisations sont fixées en fonction d'un barème qui comporte huit classes de cotisation, allant de A à H. A chacune de ces classes correspond une tranche de revenus annuels, à laquelle est affecté un certain nombre de points de retraite complémentaire.

Depuis janvier 2019 et jusqu'en décembre 2023, les anciens adhérents à la CIPAV peuvent choisir d'être rattachés au régime général. à savoir que l'âge du taux plein est de 65 ans à la CIPAV.


>     Pour les exploitants agricoles, ils sont rattachés à la MSA (Mutualité sociale agricole). En 2011, elle a été étendue aux collaborateurs d'exploitation et aux aides familiaux.

Le régime de retraite complémentaire agricole est un régime en points. L'exploitant agricole peut acquérir des points gratuitement, sous conditions; et par le biais de cotisations de vieillesse complémentaire.


Rédigé le
Mis à jour le 2019-12-08 23:20
Sujet en rapport :
points retraite complémentaire / retraite complémentaire points / retraite complémentaire / retraite base / points retraite / complémentaire points / points accumulés / caisse retraite / retraite / complémentaire / base / travailleur / cotisations / points / accumulés / caisse / cotisation / revenus / professions / etc / cipav / rattachés /
avis-fiscal
VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable
Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
Questions liées :

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
Twitter Facebook linkedin Comptatoo sur Twitch Comptatoo sur youtube comptableenligne