Fiche : Quelles sont les dépenses et charges supplémentaires à prévoir pour une personne morale en comparaison d'une personne physique BIC ?

THÈME création
239 caractères
temps de lecture : 2 minutes
Résumé :

Artisan ou commerçant, l'entrepreneur a le choix entre la création d'une entreprise individuelle (EI/EIRL) ou celle d'une personne morale (une société) pour exercer son métier.

Entreprenant seul, il peut être chef d'entreprise ou dirigeant d'une société à responsabilité limitée (SARL unipersonnelle/EURL) ou d'une société par actions simplifiées unipersonnelle (SASU).

À savoir que que la création d'une personne morale implique plus de formalisme et de formalités, donc un coût plus important en comparaison à la création d'une entreprise individuelle.

En effet, la création d'une société implique :

> Un capital social ;
> La rédaction des statuts de la société ;
> Son immatriculation au Greffe du Tribunal de commerce ;
> La publication de l'avis de sa création dans un journal d'annonces légales (JAL).

Pour rappel, la parution d'une annonce légale est obligatoire pour la création d'une société, afin de remplir les formalités auprès des greffes, conformément à l'article R210-3 du Code de Commerce.


Quelles dépenses supplémentaires devez-vous prévoir lorsque vous créez votre société ?


création


Les dépenses liées au capital social

Seule la création d'une société implique un capital social.

Aucun capital minimal n'est exigé pour la création d'une personne morale, cependant, un capital social trop faible peut inquiéter les investisseurs et les banques. Le capital doit donc correspondre à l'ampleur du projet entrepreneurial. à savoir qu'un apport initial en nature est également possible :

Dans le cadre de la création d'une SASU, un apport en nature nécessite l'expertise, payante, d'un commissaire aux apports.

En revanche, dans le cadre de la création d'une EURL, le commissaire aux apports n'est pas nécessaire tant que la valeur de l'apport ne dépasse pas 7 500EUR et que le montant total des apports en nature ne dépasse pas 50% du montant du capital social.


Les dépenses liées à la rédaction des statuts

Seule la création d'une société implique la rédaction de statuts pour définir son fonctionnement. Cette formalité engendre, elle aussi, des dépenses supplémentaires.

Mais elle est l'étape indispensable pour créer une personne morale.

Rien ne vous empêche de rédiger vous-même les statuts de votre société pour faire des économies, mais les conséquences peuvent être lourdes si vous oubliez des clauses, ou une précision liée à une spécificité de votre société.

En effet, les statuts de votre société régissent son fonctionnement, les relations entre associés, les modalités d'acquisition et de cession des parts sociales ou actions composant son capital. C'est donc une étape des plus importantes. D'autant plus que la modification des statuts après leur enregistrement engendre un coût supplémentaire de 500 EUR.

Vous pouvez confier la rédaction de vos statuts à un avocat spécialisé ou à un expert-comptable. Le coût dépend du niveau de service :

> un service 100% en ligne, où seuls les statuts vous sont envoyés,
> ou une solution clé en main où un expert vous accompagne et vous guide dans toutes les étapes de création de votre société, en plus de la rédaction de vos statuts.

Le niveau de qualification de l'expert et la complexité des règles que vous souhaitez instaurer conditionnent le coût de la prestation. La fourchette de prix se situe entre 150 et 500 € pour la création d'une EURL ou d'une SASU.


Les dépenses liées à l'immatriculation

Lorsque vous créez une entreprise individuelle, vous devez uniquement compter les coûts d'immatriculation :
> au Registre du commerce et des sociétés (RCS) si votre activité est commerciale : 25.34 EUR
> au Répertoire des métiers (RM) Si votre activité est artisanale : 130 EUR, selon les chambres des métiers
> au RCS et au RM si votre activité est mixte, à la fois artisanale et commerciale : 155 EUR

Tandis que la création d'une société implique les coûts suivants :
> L'immatriculation au RCS : 39.42 EUR
> Frais d'enregistrement au Greffe du Tribunal de Commerce : 67.84 EUR
> La publication dans un journal d'annonces légales (JAL) : 200 € en moyenne, selon les départements.
> Si votre société est artisanale : 130 EUR

Rédigé le
Mis à jour le 2020-10-21 22:04
Sujet en rapport :
création entreprise individuelle / création société social / société social création / création société statuts / création entreprise / entreprise individuelle / création morale / création société / société social / social statuts / statuts société / greffe commerce / annonces jal / social création / création eurl / société statuts / rcs activité / morale / création / entreprise / individuelle / société / unipersonnelle / eurl / actions /
avis-fiscal
VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable
Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
Questions liées :
Quelles obligations légales, réglementaires et juridiques pour un électricien ?
Quels choix fiscaux à privilégier pour un administrateur judiciaire ?

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
Twitter Facebook linkedin Comptatoo sur Twitch Comptatoo sur youtube comptableenligne