Quelles sont les taxes et droits dus lors de l'apport du fonds de commerce?

La création d'une société nécessite que ses associés ou actionnaires réalisent des apports pour constituer le capital de départ.

Ce capital est constitué d'apports : des apports numéraires (sommes d'argent) et des apports en nature, tels qu'un fonds de commerce ou un immeuble. En contrepartie de leurs apports, le ou les associés, ou actionnaires, peuvent prétendre à une part du bénéfice généré par la société et reçoivent des droits sociaux :
> des parts sociales dans le cadre d'une SARL,
> ou des actions si c'est une SAS.

Or, l'apport du fonds de commerce est soumis à fiscalité : des droits d'enregistrement peuvent être dus. Auquel cas ils sont à la charge de l'acquéreur (la société) et doivent être payés dans le mois qui suit la réalisation de l'apport en nature. À savoir que ces droits sont déductibles fiscalement.

L'apporteur du fonds de commerce est quant à lui imposé sur la plus-value qu'il réalise.

fiscalité
193 caractères
temps de lecture : 1 minute
Déjà visionné par 374 internautes
Vocaliser ce contenu

Pour rappel, le fonds de commerce est composé d'un ensemble d'éléments corporels, de la clientèle de l'exploitant, du droit au bail si l'exploitation a lieu dans un local, etc. Tout ce qui permet en fait d'exploiter son activité professionnelle.


L'apport du fonds de commerce 

L'apport d'un fonds de commerce à une société est courant lorsqu'un exploitant individuel décide de passer en société pour poursuivre son activité ou prendre sa retraite dans un futur proche, tout en pérennisant son entreprise par la poursuite de l'exploitation par ses enfants.

Dans ce cas, l'apport constitue pour lui, une cessation de son entreprise individuelle, qui engendrera une plus-value. Pour être radié, il doit compléter le formulaire M4 et le déposer au greffe du Tribunal de commerce.

à savoir que c'est seulement quand la société est immatriculée que le fonds de commerce est transféré à celle-ci.

En cas d'apport du fonds de commerce, le ou les futurs associés de la société qui sera constituée doivent obligatoirement nommer un Commissaire aux apports pour qu'il évalue le fonds de commerce apporté à la SARL ou SAS. L'objectif étant de pouvoir déterminer le nombre de parts ou d'actions que l'apporteur recevra en contrepartie.

Cependant, l'obligation de recourir à un commissaire aux apports pour l'exploitant individuel qui apporte un fonds de commerce à une SASU ou à une EURL dont il est l'associé unique a été supprimée par la loi Sapin 2.


Les droits d'enregistrement dus

C'est l'enregistrement de l'acte d'apport au Service des impôts qui entraine le paiement des droits d'enregistrement.

La SARL ou SAS bénéficiaire de l'apport du fonds de commerce doit payer des droits d'enregistrement calculés sur la valeur de l'apport au taux de :
> 3 % pour la fraction entre 23 000 € et 200 000 EUR,
> et 5% pour la fraction supérieure à 200 000 €

Hormis si l'apporteur s'engage à conserver ses parts sociales ou actions reçues en échange de son apport pendant au moins 3 ans. Dans ce cas la société est exonérée de droits d'enregistrement.


Le saviez-vous ?
Dans le cadre de l'acquisition d'un fonds de commerce dans une zone prioritaire de développement, les droits d'enregistrement peuvent être réduits si la société bénéficiaire de l'apport s'engage à maintenir l'exploitation pendant 5 ans.

Rédigé le
Mis à jour le 2021-03-02 00:11
sas apport fonds commerce apport fonds commerce sas apport fonds apport fonds fonds commerce associés actionnaires société droits parts sociales sas apport droits enregistrement société apport commerce société exploitant individuel sarl sas enregistrement apport droits dus apport fonds commerce société associés actionnaires contrepartie parts
avis-fiscal
Comptabilité GRATUITE.
OCR, RECUP BANCAIRE, IA, AGENDA, TABLEAUX DE BORD
Ouvrir son compte
https://comptatoo.fr
Questions liées :

Toutes les fiches fiscales

Facebook linkedin Comptatoo sur Twitch Comptatoo sur youtube comptableenligne

  • Inflation

    Pas d'inflation chez nous


    L'inflation de nos tarifs ? Nous ne connaissons pas


  • En temps réel

    Vos données sont mises à jour en temps réel


    Dès la récupération bancaire effectuée, le collaborateur du cabinet peut commencer l'affectation des écritures dans le bon compte comptable


  • Création société

    Immatriculation 129 € HT


    Entretien fiscal, rédaction de vos statuts et immatriculation pour 129 € HT


  • Gestion commerciale

    Éditez vos devis / factures dans le logiciel de compta


    Le logiciel possède un module d'édition de devis et de factures


  • Ouverture élargie

    Ouverture entre midi et deux, pour cadrer avec votre disponibilité


    Vous souhaitez vous faire rappeler entre midi et deux, possible, nous sommes à votre disposition


  • Collaborateur métier

    Votre collaborateur vous est affecté selon votre type d'activité


    Affectation d'un collaborateur expert-comptable en fonction de votre secteur d'activité