• tarifs
    Toujours copié, jamais égalé
    Budget Prévisionnel Certifié 124.9 € HT

    Compta débute à 24.9 € HT / mois BILAN compris

  • meilleure offre
    Conseils compris
    Le conseil, pilier de notre proposition
    sans frais supplémentaires
    conseils
    meilleure offre
  • comptabilité en ligne
    La meilleure offre
    Testez-nous 30 jours,
    satisfait ou remboursé

    Une meilleure offre ? Nous nous alignons
    comptabilité en ligne
  • visa fiscal
    Collaborateur attitré
    Nous vous attribuons un collaborateur unique,
    en fonction de votre activité.
    Pas de ping pong chez nous...
    visa fiscal
  • secteurs d'activités
    Votre métier
    Nous gérons tous les secteurs d'activités
    LMNP / SCI ? VTC ? Livre de caisse ?
    BA ? Vente de véhicules ? Profession libérale ?
  • Conseils compris
    Technologique
    Logiciel de comptabilité en ligne
    Récupération bancaire automatique sécurisée
    Compta en tps réel Coffre fort numérique
    comptabilité en ligne
  • Collaborateur personnel
    -25%
    Nous vous faisons bénéficier de la non majoration de 25% gratuitement.
    Nous sommes expert comptable conventionné
    Vous économisez votre AGA / CGA (100 - 150 €)
  • Proche de vous....

    Réseau de cabinets d'expert-comptable depuis 1998
    Comptabilité en ligne depuis 2005
    111 adresses en France.
    cabinet expert comptable
  • Mon Comptable

    Fiche Quelles seront les nouvelles obligations comptables des commerçants au 1er janvier 2016 ?


    quelles seront les nouvelles obligations comptables des commerçants au 1er janvier 2016 ?

Qui êtes vous ?
Le coût ?
Pour qui ?
Résiliation ?
Satisfait ou remboursé
Coronavirus
Quelles seront les nouvelles obligations comptables des commerçants au 1er janvier 2016 ?

Adhérer à MON Comptable ®

Vous adhérez en ligne en 5 secondes

Quelles seront les nouvelles obligations comptables des commerçants au 1er janvier 2016 ?

204 caractères
temps de lecture : 2 minutes
Résumé :

Tout commerçant immatriculé au RCS, qu'il exerce en nom propre ou en société, doit tenir une comptabilité s'il est soumis à un régime réel d'imposition.

Sa comptabilité doit respecter les règles du plan comptable, contrairement au micro-entrepreneur (micro-BIC) qui lui a des obligations comptables très allégées.


Dans le cadre des nouvelles directives européennes qui ont été transposées en droit français par l'ordonnance no2015-900 du 23 juillet 2015, le contenu de l'annexe comptable des PME sera unifié pour les exercices comptables ouverts à compter du 1er janvier 2016.



expertise comptable


Le commerçant peut tenir lui même sa comptabilité, ou faire appel à un expert-comptable.
Auquel cas, celui-ci doit être inscrit au tableau de l'Ordre des Experts-comptables.
Il est le seul professionnel habilité à effectuer des travaux de tenue, d'appréciation, de surveillance et de vérification des comptes pour le compte de tiers.

à savoir que le fait de tenir des documents comptables fictifs ou inexacts est pénalement sanctionné.
et peut vous faire encourir une amende de 500 000 EUR et 5 ans d'emprisonnement.


à partir du 1er janvier 2016

Pour les exercices comptables ouverts à compter du 1er janvier 2016, le contenu de l'annexe comptable sera unifié pour les PME qui, à la date de clôture de leur exercice comptable, ne dépassent pas les limites suivantes d'au moins 2 des 3 critères :
> 8.000.000 € de chiffre d'affaires net ;
> 4.000.000 € de total du bilan ;
> 50 salariés en moyenne au cours de l'exercice.

Sachant que l'annexe complète et commente l'information donnée par le bilan et le compte de résultat.

Les seuils d'entreprises qui déterminent entre autres l'obligation de consolidation des comptes ou certaines exigences de transparence financière accrues, sont, quant à eux, harmonisés au niveau européen.

De plus, les entreprises doivent désormais mentionner obligatoirement les succursales dans le rapport de gestion.


Ses obligations comptables 

Pour rappel, les commerçants sont soumis aux obligations comptables suivantes :
> La tenue du dans le livre-journal au sein duquel chaque vente ou dépense est enregistrée de façon chronologique.

> La tenue du grand-livre, qui rassemble tous les comptes documents
> La réalisation d'un inventaire une fois par an minimum à la date de clôture de l'exercice comptable 
> L'établissement des comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe) à la fin de chaque exercice

En revanche, à compter du 1er janvier 2016, tenir le livre d'inventaire, qui regroupe les données d'inventaire, ne sera plus obligatoire.

Enfin, toutes les pièces comptables (grand-livre, livre journal, bons de commande, de livraison ou de réception, factures clients et fournisseurs, etc.) doivent être conservées pendant 10 ans suivant la clôture de l'exercice comptable.
Y compris les livres d'inventaire avant 2016.


posté le
Corrigé le 2020-06-23
 

VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE POINTUE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable



Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
avis-fiscal
 
Questions liées :
Quelles obligations légales, réglementaires et juridiques pour un serrurier métallier ?
Quelles obligations légales, réglementaires et juridiques pour un pâtissier ?
Quelles obligations légales, réglementaires et juridiques pour un glacier ?
Quelles obligations légales, réglementaires et juridiques pour un boucher ?
Quelles obligations légales, réglementaires et juridiques pour un charpentier ?

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
TwitterFacebooklinkedincomptableenligne