• comptabilité en ligne

    Proche de vous....

    Réseau de cabinets d'expert-comptable depuis 1998
    Comptabilité en ligne depuis 2005
    111 adresses en France.
    cabinet expert comptable

  • Mon Comptable

    Fiche Qu'est-ce-que la taxe professionnelle ?


    Fiche fiscale : qu'est-ce-que la taxe professionnelle ? : en savoir toujours plus

Qui êtes vous ?
Pour qui ?
Résiliation ?
Satisfait ou remboursé
Coronavirus
Qu'est-ce-que la taxe professionnelle ?

Adhérer à MON Comptable ®

Vous adhérez en ligne en 5 secondes

Qu'est ce que la taxe professionnelle ?

THÈME fiscalité
138 caractères
temps de lecture : 1 minute
Résumé :

Créée par la loi du 29 juillet 1975, la taxe professionnelle était l'un des 4 impôts perçus par les collectivités locales et uniquement payée par les entreprises.


Dans le cadre de la loi de finances de 2010 la taxe professionnelle a été remplacée par la Contribution Économique Territoriale (CET).

À savoir que la CET est composée de la cotisation foncière des entreprises (CFE), et de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE).


fiscalité


La taxe professionnelle était due par toute personne physique et morale qui exerçait une activité professionnelle indépendante et permettait de financer les budgets :

  • Des communes,
  • Des départements et des régions,
  • Des Chambres de commerce et  d'industrie (CCI) et des Chambres des métiers et de l'artisanat (CMA)

Selon les régions, la taxe professionnelle pouvait représenter la moitié des ressources des collectivités locales.

Son calcul était basé sur la valeur locative des biens de l'entreprise et sur sa masse salariale jusqu'en 2002.
Puis, du fait que ce calcul ne favorisait pas l'emploi, seule la valeur locative des biens a été conservée.

De façon à favoriser les créations d'entreprises plusieurs réformes ont été proposées.
Notamment le plafonnement de la taxe professionnelle en fonction de la valeur ajoutée et une exonération la première année de création, sans grand succès.

En définitive, la taxe professionnelle disparaît avec la loi de finances pour 2010 au profit de la CET qui se compose de la CFE et de la CVAE.

La CFE est assise sur la seule valeur locative des biens passibles de la taxe foncière, tandis que la CVAE est basée sur la valeur ajoutée des entreprises et plafonnée à 3%.
Au-delà, l'entreprise à droit à un dégrèvement.

Seules les entreprises dont le chiffre d'affaires (CA) est supérieur à 500 000 EUR, et qui entrent dans le champ d'application de la CFE, doivent acquitter la CVAE.
Celles dont le CA excède 152 500 € sont seulement soumises à une obligation déclarative.

posté le
Corrigé le 2020-01-24
 

VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE POINTUE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable



Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
avis-fiscal
 
Questions liées :

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
TwitterFacebooklinkedincomptableenligne