• tarifs
    Toujours copié, jamais égalé
    Budget Prévisionnel Certifié 124.9 € HT

    Compta débute à 24.9 € HT / mois BILAN compris

  • meilleure offre
    La meilleure offre
    Testez-nous 30 jours,
    satisfait ou remboursé

    Une meilleure offre ? Nous nous alignons
    meilleure offre
  • comptabilité en ligne
    Technologique
    Logiciel de comptabilité en ligne
    Récupération bancaire automatique sécurisée
    Compta en tps réel Coffre fort numérique
    comptabilité en ligne
    comptabilité en ligne
  • visa fiscal

    Proche de vous....

    Réseau de cabinets d'expert-comptable depuis 1998
    Comptabilité en ligne depuis 2005
    111 adresses en France.
    cabinet expert comptable
    visa fiscal
  • secteurs d'activités
    Votre métier
    Nous gérons tous les secteurs d'activités
    LMNP / SCI ? VTC ? Livre de caisse ?
    BA ? Vente de véhicules ? Profession libérale ?
  • Collaborateur personnel
    -25%
    Nous vous faisons bénéficier de la non majoration de 25% gratuitement.
    Nous sommes expert comptable conventionné
    Vous économisez votre AGA / CGA (100 - 150 €)
  • Conseils compris
    Le conseil, pilier de notre proposition
    sans frais supplémentaires
    conseils
  • Mon Comptable

    Fiche Les apports des associés : la fiche fiscale


    Fiche fiscale : les apports des associés : la fiche fiscale ? : en savoir toujours plus

Qui êtes vous ?
Le coût ?
Pour qui ?
Résiliation ?
Satisfait ou remboursé
Coronavirus
Les apports des associés : la fiche fiscale

Adhérer à MON Comptable ®

Vous adhérez en ligne en 5 secondes

Les apports des associés

THÈME création
180 caractères
temps de lecture : 1 minute
Déjà visionné par 146 internautes
Résumé :

Lors de la création d'une société, les associés vont " apporter " des apports pour constituer le capital social de leur société. Autrement dit, les apports sont les biens qui sont mis en commun par les associés.

En contrepartie, ils obtiennent  proportionnellement des actions (SAS/SASU) ou des parts sociales (SARL/EURL). La valeur de chaque apport va ainsi déterminer les parts de bénéfices et les droits de vote de chaque associé.

Il existe 3 types d'apports, à savoir :
>     Les apports en numéraire : toute somme d'argent
>     Les apports en nature : des biens autres que des sommes d'argent.
>     Les apports en industrie : font référence à des connaissances spécifiques ou à un savoir-faire.

Seuls les apports en numéraire  et en nature entrent dans la composition du capital social. En effet, l'apport en industrie est étroitement lié à la personne de l'apporteur, donc il ne peut pas constituer une garantie pour les créanciers.


création


En échange et proportionnellement à la valeur de leurs apports, les associés perçoivent des parts, ou des actions.
C'est sur la base de leurs apports personnels que sont calculés leur part des bénéfices et leur droit de vote.


Les fondateurs de la société apportent habituellement des sommes d'argent au capital social : Ce sont les apports numéraires.
Ils peuvent opter pour une libération partielle des apports en numéraire, en versant 20% du capital à la création de leur SARL ou 50% du capital si c'est une SAS.
Quand tout le montant du capital est versé, on parle de libération totale du capital.


Les associés peuvent aussi décider d'apporter des biens dont ils transfèrent la propriété à la société : Ce sont les apports en nature.
Ils englobent tout type de biens autre que de l'argent.

L'évaluation de ces apports en nature est effectuée par les associés ou les actionnaires lorsque la valeur totale n'excède pas la moitié du montant du capital social.
Si le montant est plus élevé, elle doit être faite par un commissaire aux apports. 

La variété des apports en nature est pratiquement illimitée, ce peut être :
>     Des biens incorporels : brevets, marques, clientèle, fonds de commerce...
>     Des biens corporels : matériel, véhicules, immeubles...
>     Des valeurs mobilières.


Enfin, un associé peut aussi s'engager à apporter ses compétences et ses connaissances techniques : c'est un apport en industrie.

Afin d'éviter la requalification de ce type d'apport en contrat de travail, il est nécessaire de préciser l'absence d'un rapport de subordination entre l'apporteur en industrie et la société.
On associe souvent l'apport d'un brevet à un apport en industrie.
Dans ce cas, il est obligatoire de spécifier :
>     La partie apport en nature, c'est-à-dire, le brevet
>     La partie apport en industrie correspondant au savoir-faire

posté le
Corrigé le 2020-03-29
 

VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE POINTUE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable



Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
avis-fiscal
 
Questions liées :
Quelles obligations légales, réglementaires et juridiques pour un serrurier métallier ?
Quelles obligations légales, réglementaires et juridiques pour un pâtissier ?

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
TwitterFacebooklinkedincomptableenligne