Fiche : Quel est le statut social du conjoint associé ?

THÈME social
149 caractères
temps de lecture : 1 minute
Déjà visionné par 259 internautes
Résumé :

Votre conjoint (marié ou pacsé) travaille au sein de votre société et a participé au capital social ? Il bénéficie donc du statut de conjoint associé.

Son statut social et donc sa protection sociale dépendent de la forme juridique de votre société et du nombre de parts sociales, ou d'actions, qu'il détient.

Votre conjoint associé est affilié à titre personnel et obligatoire au même régime de protection sociale que le vôtre. Or, il en existe deux : le statut social assimilé-salarié et le statut social du travailleur indépendant (TNS).

Ainsi, les cotisations sociales qu'il verse lui permettent d'acquérir des droits.

Explications


social


Si votre société est une SAS, votre conjoint associé est assimilé-salarié. De même s'il est associé minoritaire ou égalitaire dans votre SARL (ou SELARL si votre profession est libérale). Auquel cas, il relève du régime général de la Sécurité sociale.

Votre conjoint associé bénéficie alors de la protection sociale la plus étendue, équivalente à celle des salariés.

à ce titre, il bénéficie d'indemnités journalières en cas de :
>     maternité,
>     arrêt maladie,
>     accident de travail et maladies professionnelles (AT/MP)

Il est également affilié au régime général au titre de la retraite : assurance vieillesse et assurance vieillesse complémentaire.

En revanche, si votre société est une société de personnes ou si vous êtes associé majoritaire dans une SARL, vous êtes tous deux affiliés à la sécurité sociale des indépendants (SSI) et votre statut social est celui du TNS.

à ce titre, les cotisations sociales de votre conjoint associé sont calculées sur la base de son revenu professionnel au sein de la société et aux mêmes taux de cotisations que les vôtres. Ainsi doit-il effectuer une déclaration de revenu professionnel chaque année, dans la déclaration sociale des indépendants (DSI).
Si votre conjoint associé n'est pas rémunéré, il cotise sur la base des cotisations sociales minimales obligatoires.
Au titre de la retraite de base, ses revenus doivent être supérieurs ou égaux à 600 fois le taux horaire du SMIC pour pouvoir valider 4 trimestres.

Dans tous les cas, il ne relève pas du régime d'assurance-chômage géré par l'Unédic.

N'hésitez pas à contacter nos experts-comptables pour vérifier le statut social le plus adapté à votre conjoint.


Rédigé le
Mis à jour le 2021-07-29 17:36
Sujet en rapport :
statut social conjoint / tns cotisations sociales / statut social / social conjoint / conjoint associé / assimilé salarié / tns cotisations / cotisations sociales / assurance vieillesse / revenu professionnel / statut / social / conjoint / associé / société / sociales / affilié / assimilé / salarié / tns / cotisations / sarl / retraite / assurance / vieillesse /
avis-fiscal
VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable
Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
Questions liées :

Toutes les fiches fiscales

Twitter Facebook linkedin Comptatoo sur Twitch Comptatoo sur youtube comptableenligne

  • Sans Engagement

    Vous payez en début de mois, vous avez votre service 30 jours


    Pas d'engagement annuel, ou de préavis à rallonge, vous réglez votre mois, vous avez votre service expert-comptable pour 1 mois


  • Flexible

    Vous pouvez renforcer / supprimer des services


    Un salarié vous a quitté ? Nous mettrons la prestation à jour (et donc le tarif). Vous souhaitez inclure une nouvelle prestation ? Possible, nous vous ferons une proposition


  • Liberté

    Aucune obligation croisée entre nos diverses prestations


    Pas d'obligation entre nos prestations, Prévisionnel / Création / Bilan annuel / Suivi comptable / Juridique sont des prestations indépendantes