Fiche : Quel est le barème des frais kilométriques pour 2020 ?

197 caractères
temps de lecture : 1 minute
Résumé :

Le barème des frais kilométrique, applicable en 2020 pour l'imposition des revenus de 2019, a fait l'objet d'une revalorisation : les tranches ont été revalorisées de 1 %.

Ainsi par exemple, si vous avez parcouru 6 000 km à titre professionnel avec un véhicule de 5 CV, la formule de calcul étant (d x 0,308) + 1 200, vous pouvez inscrire 3 048 € dans la case prévue à cet effet lors de votre déclaration de revenus 2019.

Pour rappel, le barème des frais kilométrique ne s'utilise que dans le cadre des dépenses liées à l'utilisation professionnelle de votre véhicule personnel, sous réserve des justificatifs nécessaires.

Sont pris en compte vos trajets entre votre domicile et votre lieu de travail à hauteur de 80 km par jour maximum et vos trajets professionnels - veillez à les notez précisément dans votre agenda pour pouvoir les justifier en cas de contrôle.


impôt sur le revenu


êtes-vous concernés par le barème des frais kilométrique pour 2020 ?

Ainsi, le barème des frais kilométrique est destiné aux dirigeants et aux salariés qui optent pour la déduction des frais réels. Les dirigeants en question sont les présidents de SAS/SASU et les gérants associés qui relèvent de l'article 62 du Code général des impôts.

Les professionnels libéraux (BNC) sont autorisés à utiliser le barème des frais kilométrique s'ils sont propriétaires ou locataire (crédit-bail/LOA) du véhicule et si les dépenses (ou les loyers) ne sont pas déduites en charges.

En revanche, les commerçants et les artisans qui exercent leur activité sous le statut juridique de l'entreprise individuelle (EI/EIRL) soumis à l'impôt sur le revenu (IR) ne sont pas autorisés à appliquer ce barème.


Quelles dépenses sont couvertes par le barème des frais kilométrique pour 2020 ?

En pratique trois barèmes kilométriques sont publiés chaque année par l'administration fiscale en février. Tous trois sont fonction de la puissance fiscale du véhicule (maximum 5 CV pour les motos et 7 CV pour les véhicules) et de la distance parcourue à titre professionnel.

> un barème est spécifique aux véhicules
> un autre aux cyclomoteurs, vélomoteurs et scooters d'une puissance inférieure à 50 centimètres cubes
> le dernier pour les motos et scooters d'une puissance supérieure à 50 centimètres cubes

Dans le cadre de l'utilisation de votre véhicule personnel à des fins professionnelles, les barèmes couvrent les dépenses suivantes :
> Les dépenses de carburant
> Les dépenses de pneumatique
> Les frais d'entretien du véhicule
> les frais d'achat des casques et de protections pour les deux-roues
> La prime d'assurance

à noter que les frais de péage ne sont pas pris en compte. Vous pouvez donc les déduire en plus, pour leur montant réel à condition de conserver les justificatifs.

Enfin, concernant les véhicules électriques, ce sont les dépenses de location de la batterie et les frais liés à la recharge de la batterie qui sont pris en compte.

Rédigé le
Mis à jour le 2021-03-14 19:36
Sujet en rapport :
scooters centimètres cubes / barème kilométrique / scooters centimètres / centimètres cubes / barème / kilométriques / kilométrique / revenus / professionnel / véhicule / justificatifs / trajets / professionnels / dirigeants / barèmes / fiscale / motos / véhicules / scooters / centimètres / cubes / batterie /
avis-fiscal
VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable
Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
Questions liées :
Quelles obligations légales, réglementaires et juridiques pour un mécanicien cycles et motocycles ?

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
Twitter Facebook linkedin Comptatoo sur Twitch Comptatoo sur youtube comptableenligne