• La meilleure offre Testez-nous 30 jours, satisfait ou remboursé Une meilleure offre ? Nous nous alignons

  • Conseils compris Le conseil, pilier de notre proposition sans frais supplémentaires conseils
    comptabilité en ligne
  • Collaborateur attitré Nous vous attribuons un collaborateur unique, en fonction de votre activité. Pas de ping-pong chez nous...
    visa fiscal
  • -25% Nous vous faisons bénéficier de la non-majoration de 25% gratuitement. Nous sommes expert-comptable conventionné. Vous économisez votre AGA / CGA (100 - 150 €)
    Conseils compris
  • Proche de vous....
    Réseau de cabinets d'expert-comptable depuis 1998 Comptabilité en ligne depuis 2005 111 adresses en France.
    cabinet expert-comptable
  • Technologique Logiciel de comptabilité en ligne Récupération bancaire automatique sécurisée Compta en temps réel Coffre-fort numérique comptabilité en ligne
  • Fiche : Qu'est-ce qu'un contrôleur technique de la construction ?


    Fiche fiscale : qu'est-ce qu'un contrôleur technique de la construction ? : en savoir toujours plus
Qu'est-ce qu'un contrôleur technique de la construction ?
Adhérer à MON Comptable ®
Vous adhérez en ligne en 5 secondes

Qu'est ce qu'un contrôleur technique de la construction ?

THÈME social
218 caractères
temps de lecture : 2 minutes
Déjà visionné par 457 internautes
Résumé :

Le défaut de conception ou de réalisation d'une opération immobilière peut avoir de graves conséquences sur la solidité du bâtiment et sur la sécurité des occupants. À ce titre, le contrôleur technique de la construction est responsable de la prévention des aléas techniques susceptibles d'entraîner des sinistres.

La loi du 4 janvier 1978, dite "Loi Spinetta", modifiée par l'ordonnance du 8 juin 2005 a instauré et donné un cadre juridique au métier de contrôleur technique dans la construction.

Missionné par le maître d'ouvrage, le contrôleur technique BTP contrôle à la fois le respect des règles de l'art en matière de construction de bâtiments et le respect des normes de sécurité en vigueur, de la conception à la livraison de l'ouvrage immobilier, une fois les réserves levées.

Ses contrôles sont formalisés dans des avis techniques qu'il émet tout au long du déroulé d'un projet immobilier à destination des entreprises BTP, conducteurs de travaux, chefs de chantier, maître d'ouvrage, maîtres d'oeuvre et architectes.


social


En quoi consiste son métier ?

Son métier consiste à contrôler que les opérations immobilières répondent en tous points aux contraintes techniques et aux prescriptions réglementaires.

Il s'agit notamment d'établissements recevant du public (ERP) et d'immeubles de grande hauteur (IGH), pour lesquels il veille principalement :
> au respect des règles de l'art de la construction pour garantir la solidité de l'ouvrage : les fondations, l'ossature, le clos et le couvert et les éléments d'équipement indissociables.
> au respect des normes réglementaires applicables à la sécurité des futurs occupants


Ainsi intervient-il en amont du projet de construction ou de réhabilitation.

Il réalise d'abord une étude préalable sur la base des documents transmis par le maître d'ouvrage et le maître d'oeuvre.
C'est dans son Rapport Initial de Contrôle technique (RICT) qu'il synthétise tous ses avis techniques au niveau :
> des structures,
> de la sécurité incendie,
> de l'acoustique,
> de l'accessibilité des handicapés,
> des performances énergétiques.
Le RICT est remis à l'ensemble des intervenants sur le chantier de construction.

Puis, tout au long du déroulé du chantier, il analyse tous les documents d'exécution des entreprises du BTP qui interviennent et veille à leur bonne réalisation.
Il peut être amené à préconiser des actions correctives sur la base d'avis techniques et réglementaires.

Enfin, à l'issue du chantier, il analyse, sur la base des documents transmis et sur site, la solidité de l'ouvrage et sa conformité aux dispositions réglementaires.
Son analyse donne lieu au Rapport Final de Contrôle Technique.

 

Comment devenir contrôleur technique de la construction ?

Le métier de contrôleur technique de la construction est accessible aux diplômés Bac+5 en bâtiment et ge?nie civil, issus d'universités ou d'écoles d'ingénieurs.
à savoir que le bureau de contrôle Qualiconsult a lancé sa propre formation pour compléter la formation des jeunes ingénieurs diplômés.

Un agrément de contrôle technique délivré par le ministère de la cohésion des territoires est indispensable pour pouvoir exercer ses missions.

 

Où exerce-t-il ?

Il exerce principalement au sein des bureaux de contrôle technique, ou dans les sociétés de conseil spécialisées dans l'immobilier.
Salarié, il est sous la responsabilité d'un chef de service ou de département, mais ne dépend pas directement du maître d'oeuvre.

 

Rédigé le
Mis à jour le 2020-11-28 13:44
Sujet en rapport :
actions correctives préventives contrôleur / actions correctives préventives / correctives préventives contrôleur / contrôleur expert / actions correctives / correctives préventives / préventives contrôleur / esprit analyse / contrôleur / expert / risques / points / actions / correctives / préventives / techniques / ouvrages / esprit / analyse / contrôle / documents / chantiers /
 

VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable



Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
avis-fiscal
 
Questions liées :
Quels choix fiscaux à privilégier pour un mécanicien cycles et motocycles ?
Quels choix fiscaux à privilégier pour un fabricant de cycles ?

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
TwitterFacebooklinkedincomptableenligne