• tarifs
    Toujours copié, jamais égalé
    Création + Entretien fiscal
    EURL SASU 99 € HT / SARL SAS 199 € HT

    Budget Prévisionnel Certifié 125 € HT

    Compta débute à 25 € HT / mois BILAN compris

  • comptabilité en ligne
    Technologique
    Logiciel de comptabilité en ligne
    Récupération bancaire automatique sécurisée
    Compta en tps réel Coffre fort numérique
    comptabilité en ligne
  • visa fiscal
    Votre métier
    Nous gérons tous les secteurs d'activités
    LMNP / SCI ? VTC ? Livre de caisse ?
    BA ? Vente de véhicules ? Profession libérale ?
    visa fiscal
  • secteurs d'activités
    La meilleure offre
    Testez-nous 30 jours,
    satisfait ou remboursé

    Une meilleure offre ? Nous nous alignons
  • Conseils compris
    Conseils compris
    Le conseil, pilier de notre proposition
    sans frais supplémentaires
  • Collaborateur personnel
    Collaborateur attitré
    Nous vous attribuons un collaborateur unique,
    en fonction de votre activité.
    Pas de ping pong chez nous...
  • Proche de vous....

    Réseau de cabinets d'expert-comptable depuis 1998
    Comptabilité en ligne depuis 2005
    111 adresses en France.
    cabinet expert comptable
  • Mon Comptable

    Fiche Peut on se faire exonérer de CFE quand on est artisan ?


    Fiche fiscale : peut on se faire exonérer de cfe quand on est artisan ? : en savoir toujours plus

Qui êtes vous ?
Le coût ?
Pour qui ?
Résiliation ?
Satisfait ou remboursé
Rabais 5% RIP ADP ?
MON Comptable

PRÉVISIONNEL 3 ANS

125 HT


MON Comptable Nous éditons vos statuts juridiques, Nous réalisons votre inscription au Guichet Entreprise en ligne, Nous vous conseillons sur les meilleurs choix fiscaux selon votre situation

CRÉATION SOCIÉTÉ

99 HT2019-12-15

Adhérer à MON Comptable ®

Vous adhérez en ligne en 5 secondes
Recherche par mots clefs :

Peut on se faire exonérer de CFE quand on est artisan ?

THÈME fiscalité
196 caractères
temps de lecture : 1 minute
Résumé :

Depuis le 1er janvier 2010 la Taxe Professionnelle a laissé la place à la Contribution Économique Territoriale (CET), composée de la CFE et de la CVAE.

La CFE est assise sur la valeur locative des bâtiments et terrains passibles de la taxe foncière et utilisés pour les besoins de l'activité professionnelle.
En conséquence, toutes les personnes physiques et morales qui exercent une activité professionnelle non-salariée au 1er janvier sont redevables de la CFE dans chaque commune où elles disposent de locaux ou de terrains.

Quant à l'activité artisanale, elle est liée à la production, à la réparation, à la transformation ou à un service. Seules les entreprises employant moins de 11 salariés relèvent de l'artisanat. Au-delà de ce seuil, il s'agit d'une activité commerciale.


fiscalité



Depuis le 1er janvier 2019, les entreprises dont le chiffre d'affaires ne dépasse pas 5 000 EUR sont exonérées de CFE.
De même, les nouvelles entreprises sont exonérées l'année de création et la base d'imposition sera réduite de moitié la première année d'imposition.
Pour bénéficier de l'exonération de la 1re année d'activité, le créateur doit effectuer une déclaration initiale avant le 31 décembre de l'année de début d'activité.
Enfin, certains professionnels sont exonérés de CFE de façon permanente.
Les artisans en font partie au même titre que les exploitants agricoles, les artistes et les pêcheurs, entre autres.
En vertu de l'article 1452 du Code Général des Impôts, les artisans qui exercent en EURL soumise à l'IR ou en entreprise individuelle (EI/EIRL) sont concernés par cette exonération :
>     S'ils travaillent soit à façon pour les particuliers, soit pour leur compte avec des matières leur appartenant et qu'ils aient ou non une boutique ou one enseigne
>         et/ou s'ils travaillent seuls ou avec le seul concours d'une main-d'oeuvre familiale ou d'apprentis âgé(s) de 20 ans maximum au début de l'apprentissage


Quoi qu'il en soit ils doivent néanmoins souscrire la  déclaration no  1447 C et y faire figurer l'ensemble des éléments d'imposition.
Si l'artisan a payé la CFE alors qu'il n'aurait pas dû, il peut demander à être remboursé des années précédentes en présentant un courrier explicatif et ces pièces justificatives au Service des Impôts des Entreprises :
>     les relevés de déclaration de son CA
>     l'extrait d'immatriculation au RM
La demande sera prise en compte et traitée en 3 mois.
posté le
Corrigé le 2019-08-26
 

VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE POINTUE ?
Demandez l'avis d'un expert



Via Webcam / Téléphone vous pouvez poser votre question à l'expert comptable. Paiement par CB
avis-fiscal
 
Questions liées :
Les obligations fiscales des LMNP ?
Les obligations comptables des LMP ?

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
TwitterFacebooklinkedincomptableenligne