Comment déterminer le boni ou mali de fusion et où le placer dans le bilan ?

Au cours de son existence, une société peut passer par une fusion. C'est une opération par laquelle plusieurs sociétés transmettent leur patrimoine à une société existante ou à une nouvelle société pour n'en former qu'une seule.

La fusion survient généralement suite au rachat d'une partie des actions ou parts sociales par une autre société.

Ainsi, lorsqu'une société absorbe une autre société dans laquelle elle détient des titres de participation cela entraîne toutes les conséquences fiscales d'une cessation totale d'entreprise et donne lieu à un boni ou mali de fusion.

On parle donc de boni de fusion lorsqu'il y a un écart positif (plus-value) entre l'actif net reçu par la société absorbante à hauteur de sa participation, détenue dans la société absorbée et la valeur comptable de cette participation.

À contrario, le mali de fusion correspond à la moins-value éventuellement constatée lors de cette opération.

expertise comptable
217 caractères
temps de lecture : 2 minutes
Déjà visionné par 2025 internautes
Vocaliser ce contenu

Une opération de fusion

Lorsque deux entreprises fusionnent, on fusionne aussi les bilans comptables des entreprises, selon des règles propres. Dans le cas de figure où la société absorbante possède des titres de la société absorbée antérieurement à la fusion, des écarts peuvent survenir.

En effet, à l'issue de l'évaluation des titres de participation un boni ou un mali de fusion, correspondant à une plus-value ou une moins-value, peuvent être dégagé.


Le boni de fusion
 Lors d'une fusion, les titres de la société absorbée possédés par la société absorbante sont annulés. On parle de boni de fusion à chaque fois que la valeur des titres de la société absorbante excède leur valeur nominale lors de l'opération. En effet,  le boni de fusion découle de l'enrichissement de la société absorbée et de l'appréciation de la valeur des titres détenus par l'absorbante.

Le boni de fusion peut être calculée deux façons :
>     soit en multipliant la différence entre la valeur nominale et la valeur réelle de l'action de la société absorbante par le nombre d'actions créées,
>     soit en calculant la différence entre la valeur réelle de la société absorbée et le montant de l'augmentation du capital de l'absorbante.

Comptabilisation du boni de fusion :

Le boni de fusion fait partie des capitaux propres de la société absorbante. Il est directement inscrit au moment des écritures comptables liées à la fusion. à l'occasion d'une fusion-absorption, le boni de fusion est porté au passif du bilan. Il peut notamment être utilisé pour constituer des provisions ou pour doter la réserve légale.


Le mali de fusion
Le mali de fusion indique l'écart négatif constaté entre l'actif net reçu par la société absorbante, à hauteur de sa participation, et la valeur comptable de cette participation. Le calcul du mali de fusion est effectué à la date d'effet de la fusion en fonction des éléments comptables et sans tenir compte des dividendes à verser, ni de la perte de rétroactivité.

On distingue deux types de mali :
>     Le mali technique : également  nommé " faux mali ", il ne traduit pas vraiment une perte de valeur, et qui trouve son origine dans la comptabilisation ;
>     Le vrai mali : Celui-ci traduit une incontestable perte économique, résultant de l'actif net (négatif) de la société absorbée.

Comptabilisation du mali de fusion :

En aucun cas le mali de fusion est  dans les capitaux propres du bilan. Il est comptabilisé dans le compte de résultat en charge exceptionnelle (dépréciation des titres de participation) s'il constitue une vraie perte, ou comptabilisé comme actif immobilisé (fonds de commerce).
Le mali peut faire l'objet d'un amortissement pour ses quotes-parts affectées à des actifs amortissables (immobilisations corporelles, financières, incorporelles etc.).

Rédigé le
Mis à jour le 2020-07-22 09:26
société absorbée comptabilisation fusion actif net société titres société absorbée fusion titres société société absorbée comptabilisation absorbée comptabilisation fusion société titres fusion écart actif net net société société absorbée titres société fusion titres absorbée comptabilisation comptabilisation fusion fusion capitaux fusion bilan société actions parts titres écart actif net
avis-fiscal
Comptabilité GRATUITE.
OCR, RECUP BANCAIRE, IA, AGENDA, TABLEAUX DE BORD
Ouvrir son compte
https://comptatoo.fr
Questions liées :
Qu'est-ce qu'un cabinet d'expertise comptable ?
Qu'est-ce qu'un bonnetier ?

Toutes les fiches fiscales

Facebook linkedin Comptatoo sur Twitch Comptatoo sur youtube comptableenligne

  • Réduire vos frais compta

    Réduisez de 2 à 4 fois vos factures d'expert-comptable


    Le budget d'un expert-comptable représente 150 € à 200 € par mois, chez nous 44,9 euros...


  • Inflation

    Pas d'inflation chez nous


    Nos tarifs sont bloqués, pas d'inflation chez nous


  • Confiné ?

    Pas de différence


    Un nouveau confinement en vue ? Aucun impact sur notre fourniture de services.


  • Rien à cacher

    Vous avez le même accès au logiciel que votre collaborateur comptable


    Votre accès logiciel est identique à celui de votre collaborateur expert-comptable, il gère le multi-utilisateur


  • Sûreté

    Vos données sont sécurisés


    Sauvegarde dans la nuit, mise à jour du serveur chaque jour, sécurité par clef SSL


  • Collaborateur métier

    Votre collaborateur vous est affecté selon votre type d'activité


    Affectation d'un collaborateur expert-comptable en fonction de votre secteur d'activité