Fiche : Accre et présidence de SAS, quel intérêt ?

THÈME création
173 caractères
temps de lecture : 1 minute
Résumé :

Les repreneurs ou créateurs d'entreprise qui envisagent de constituer une SAS peuvent solliciter l'ACRE.

Cette aide permet au Président de la SAS de bénéficier d'une exonération de certaines cotisations sociales dues sur sa rémunération, pendant 12 mois.


A savoir que depuis le 1er janvier 2019, l'ACCRE est devenue  l'ACRE (Aide aux Créateurs et Repreneurs d'Entreprises).

Ce dispositif d'aide à la création est désormais applicable, sans aucune démarche de la part du Président. Des vérifications à posteriori sont susceptibles d'être effectuées par l'URSSAF.


création


Tout dirigeant peut bénéficier de cette exonération de cotisations sociales, à condition de :
> ne pas avoir déjà bénéficié de l'ACCRE au cours des 3 années précédentes;
> avoir le contrôle effectif de la SAS.

Or, selon l'article R.5141-2 du Code du travail, il y a contrôle effectif de la société dans les trois hypothèses suivantes :

Le dirigeant de la SAS doit détenir en sa qualité d'associé :

1ère hypothèse :
· Plus de 50 % du capital de la société ;
· En ayant à titre personnel au moins 35 % du capital.
Sont prises en compte les parts détenues par son conjoint, son concubin ou son partenaire lié par un PACS, ses ascendants et ses descendants.

2ème hypothèse :
· Au moins un tiers du capital ;
· En ayant à titre personnel au moins 25 % du capital ;
· Et sans qu'un autre associé possède directement ou indirectement plus de 50 % du capital.
Sont prises en compte les parts détenues par son conjoint, son concubin ou son partenaire lié par un PACS, ses ascendants et ses descendants.

3ème hypothèse :
Plusieurs demandeurs détiennent ensemble plus de 50 % du capital et :
· L'un d'entre eux, au moins, a la qualité de dirigeant ;
· et chaque demandeur possède au moins un dixième de la part de capital détenue par le principal associé.


En bénéficiant de l'ACRE, le Président de la SAS obtient une exonération partielle ou totale des cotisations sociales et patronales suivantes :

> Maladie-maternité-veuvage ;
> Allocations familiales ;
> Retraite de base.

En revanche, il reste redevable pour les cotisations relatives à la CSG/CRDS ainsi que les cotisations pour la formation professionnelle et la retraite complémentaire obligatoire.

L'exonération est totale si sa rémunération est inférieure ou égale à 75% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS), soit 30 393 € en 2019.

Elle est partielle si sa rémunération est supérieure à 75% du PASS et inférieure à 100% du PASS, soit comprise entre 30 393 € et 40 524 EUR.


Rédigé le
Mis à jour le 2019-10-02 12:18
Sujet en rapport :
acre sas exonération cotisations / sas exonération cotisations sociales / prises parts détenues conjoint / parts détenues conjoint lié / détenues conjoint lié pacs / conjoint lié pacs ascendants / lié pacs ascendants descendants / pacs ascendants descendants hypothèse / acre sas exonération / sas exonération cotisations / exonération cotisations sociales / prises parts détenues / parts détenues conjoint / détenues conjoint lié / conjoint lié pacs / lié pacs ascendants / pacs ascendants descendants / ascendants descendants hypothèse / acre sas / sas exonération / exonération cotisations / cotisations sociales / prises parts / parts détenues / détenues conjoint /
avis-fiscal
VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable
Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
Questions liées :
A t'on besoin d'un commissaire aux comptes pour une filiale ou holding en SAS ?

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
Twitter Facebook linkedin Comptatoo sur Twitch Comptatoo sur youtube comptableenligne