Le risque de change
Adhérer à MON Comptable ®
Vous adhérez en ligne en 5 secondes

Le risque de change

THÈME banque
187 caractères
temps de lecture : 1 minute
Résumé :

Ce qu'on nomme risque de change correspond à l'incertitude quant à l'évolution du taux de change d'une monnaie par rapport à une autre, à court ou moyen terme.

Il concerne donc toutes les entreprises qui font du commerce international, le risque étant financier. En effet, l'évolution du taux de change peut entrainer des pertes financières pour le fabriquant.

Le risque de change existe seulement si la monnaie (la devise) choisie pour le règlement des exportations n'est pas l'Euro.

Le saviez-vous ?
Le marché des changes est le deuxième marché financier de la planète en termes de volumes, après celui des taux d'intérêt. La France échange l'équivalent de 120 milliards d'euros chaque jour.


banque


Le risque de change

Une baisse ou une hausse des cours des devises sur le marché des changes peut entraîner plusieurs risques, à savoir :

> L'entreprise exportatrice est généralement confrontée à des délais de règlement. Délai pendant lequel, le cours de la devise de l'importateur peut fluctuer à la baisse et ainsi affecter de façon sensible le montant des factures converties en monnaie nationale. L'exportateur subit alors une perte financière. Dans ce cas de figure, on parle de risque de transaction.

> Les fluctuations des taux de change de l'Euro par rapport à une devise étrangère peuvent affecter la compétitivité des produits de l'exportateur. En effet, le produit devenu ainsi plus onéreux peut freiner les importateurs. C'est ce qu'on appelle le risque de perte de compétitivité.


Les moyens de se prémunir du risque de change 

Pour se prémunir du risque de change, divers dispositifs sont à la disposition des entreprises exportatrices. Ces dispositifs sont proposés par les banques ou par la COFACE, à savoir:

> Les contrats d'option à terme : proche du contrat à terme, il détermine une période de règlement en l'étalant dans le temps.

> L'option sur devises  donne à l'exportateur la possibilité de vendre ou d'acheter une devise à une date ultérieure. Si le cours au comptant est plus avantageux que le taux d'exercice de l'option, il peut y renoncer.

> Les contrats de change à terme permettent à l'entrepreneur de vendre ou d'acheter à une date ultérieure une devise à un prix fixé aujourd'hui.

> Les contrats d'assurance : dans le but de protéger les entreprises exportatrices contre les variations des taux de change, la Compagnie Française d'Assurance pour le Commerce Extérieur (COFACE) propose des contrats qui couvrent 100 % de la perte de change constatée par rapport au cours à terme garanti aux échéances de paiement. Cette garantie est valable pendant toute la durée de l'opération commerciale. Quand un produit nécessite un gros délai de fabrication, c'est l'outil idéal pour l'exportateur.


Rédigé le
Mis à jour le 2020-09-02 22:57
Sujet en rapport :
gestion objectifs gestion / arrangement buts objectifs / apport associés / société apport / biens apportés / apport industrie / société travail / gestion objectifs / objectifs gestion / gestion performance / objectifs définis / management employés / arrangement buts / buts objectifs / marché changes / entreprises exportatrices / coface contrats / acheter ultérieure / apport / biens / entreprise / associés / commissaire / société / matériel /
avis-fiscal
VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable
Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
Questions liées :
Qu'est-ce qu'un centre de gestion agréé ?

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
TwitterFacebooklinkedinComptatoo sur Twitchcomptableenligne