Fiche : Quels sont les avantages de l'auto entrepreneur ?

THÈME création
222 caractères
temps de lecture : 2 minutes
Déjà visionné par 226 internautes
Résumé :

Le premier avantage reconnu du dispositif auto-entrepreneur vient du fait que les formalités de création sont gratuites et simplifiées au maximum. En effet il suffit de se connecter sur le portail de l'Urssaf et saisir en ligne les informations demandées.

Le dispositif est ouvert à toutes les personnes physiques qui souhaitent développer leur activité en toute indépendance et permet de bénéficier du régime micro social.

Gratuit, il permet à tout entrepreneur de tester son projet sur le terrain en matière de potentiel clients et rentabilité. Ce, d'autant plus facilement que l'auto entrepreneur peut bénéficier de l'ACCRE et percevoir ses indemnités chômage, sous conditions.


création


Un dispositif ouvert à tous et à toutes les activités indépendantes

Même les salariés et les retraités peuvent compléter leur revenus en créant leur micro entreprise, peu importe la nature de leur d'activité : agent commercial, formateur, graphiste etc.
Seules les activités d'agent immobilier et d'artiste-auteur sont exclues du dispositif.

Ce régime fiscal de la micro entreprise est particulièrement adapté aux personnes qui se lancent dans une activité qui nécessite peu d'investissements et de stocks.

à savoir que l'entrepreneur sort du dispositif dès qu'il dépasse les seuils autorisés en matière de chiffre d'affaires annuels (176 200 € ou 72 500 €) pendant 2 années consécutives.


Le régime micro social : simplicité du calcul

Les cotisations sociales sont simplement calculées sur le chiffre d'affaires mensuel et prélevées chaque mois. En conséquence, aucune cotisation n'est prélevée à partir du moment où l'entrepreneur n'enregistre pas de recettes.

Quant au taux de cotisation, il varie en fonction de l'activité exercée (12.8 % ou 22%).

à savoir qu'ils sont réduits (6.4% ou 11%) pour les auto-entrepreneurs qui débutent leur activité à partir du 1er janvier 2020, ce la première année.


Des formalités réduites

En matière de fiscalité, l'auto entrepreneur peut opter pour le versement fiscal obligatoire. à ce titre il règle son impôt sur le revenu en même temps que ses cotisations sociales. le taux varie là aussi selon la nature de l'activité.

Les formalités en matière de gestion et d'obligations comptables sont également réduites au minimum.

L'auto entrepreneur peut opter pour la franchise de TVA, tant qu'il ne dépasse pas les seuils autorisés (94 300 € ou 36 500 €) auquel cas il ne facture pas la TVA à ses clients. Ainsi n'a t'il pas de déclarations de TVA à faire auprès de l'administration fiscale.

En outre, la comptabilité est très simplifiée : il doit simplement tenir un registre des achats et des recettes. Nul besoin d'établir la liasse fiscale en fin d'année (bilan et compte de résultats). Et nulle obligation d'adhérer à un centre de gestion agréé.


Dispositif intéressant pour tester un modèle d'affaires, il faut en revanche envisager une forme juridique plus sérieuse dès lors que votre entreprise prend de l'ampleur. En effet, l'auto entreprise peut vous brider dans votre croissance.

 


Rédigé le
Mis à jour le 2020-09-07 12:57
Sujet en rapport :
auto entrepreneur / micro social / micro entreprise / cotisations sociales / activité formalités / auto / entrepreneur / formalités / activité / micro / social / clients / activités / entreprise / fiscal / seuils / affaires / cotisations / sociales / cotisation / recettes / gestion / tva / fiscale /
avis-fiscal
VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable
Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
Questions liées :
Qu'est-ce qu'un électricien automobile ?
Qu'est-ce qu'un moniteur d'auto école ?

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
Twitter Facebook linkedin Comptatoo sur Twitch Comptatoo sur youtube comptableenligne