• tarifs
    Toujours copié, jamais égalé
    Création + Entretien fiscal
    EURL SASU 99 € HT / SARL SAS 199 € HT

    Budget Prévisionnel Certifié 125 € HT

    Compta débute à 25 € HT / mois BILAN compris

  • meilleure offre
    La meilleure offre
    Testez-nous 30 jours,
    satisfait ou remboursé

    Une meilleure offre ? Nous nous alignons
    meilleure offre
  • comptabilité en ligne
    Technologique
    Logiciel de comptabilité en ligne
    Récupération bancaire automatique sécurisée
    Compta en tps réel Coffre fort numérique
    comptabilité en ligne
  • visa fiscal
    -25%
    Nous vous faisons bénéficier de la non majoration de 25% gratuitement.
    Nous sommes expert comptable conventionné
    Vous économisez votre AGA / CGA (100 - 200 €)
    visa fiscal
  • secteurs d'activités
    Collaborateur attitré
    Nous vous attribuons un collaborateur unique,
    en fonction de votre activité.
    Pas de ping pong chez nous...
  • Conseils compris
    Votre métier
    Nous gérons tous les secteurs d'activités
    LMNP / SCI ? VTC ? Livre de caisse ?
    BA ? Vente de véhicules ? Profession libérale ?
  • Conseils compris
    Le conseil, pilier de notre proposition
    sans frais supplémentaires
  • Mon Comptable

    Fiche Quelles sont les démarches pour clôturer une société sans


    Fiche fiscale : quelles sont les démarches pour clôturer une société sans ? : en savoir toujours plus

Qui êtes vous ?
Le coût ?
Pour qui ?
Résiliation ?
Satisfait ou remboursé
Rabais 5% RIP ADP ?
MON Comptable

PRÉVISIONNEL 3 ANS

125 HT


MON Comptable Nous éditons vos statuts juridiques, Nous réalisons votre inscription au Guichet Entreprise en ligne, Nous vous conseillons sur les meilleurs choix fiscaux selon votre situation

CRÉATION SOCIÉTÉ

99 HT2019-12-15

Adhérer à MON Comptable ®

Vous adhérez en ligne en 5 secondes
Recherche par mots clefs :

Quelles sont les démarches pour clôturer une société sans activité ?

THÈME juridique
231 caractères
temps de lecture : 2 minutes
Résumé :

Mettre une société en sommeil correspond à cesser son activité volontairement et temporairement.

Pour autant la société ne disparait pas et ses obligations comptables, fiscales et sociales persistent.  La mise en sommeil est limitée à 2 ans. A la fin des 2 années, au plus tard, le dirigeant devra clôturer sa société pour mettre fin à ses obligations. Ou reprendre l'activité.


Dissoudre la société est la première étape pour la clôturer. La liquidation est la deuxième étape qui mène à la radiation de la société. Les démarches nécessitent de respecter un certain formalisme.

La dissolution implique un coût de 195,38 EUR. Des frais sont également à prévoir pour l'enregistrement de la décision de dissolution auprès du Service des impôts des entreprises (SIE) et pour la parution de l'annonce légale au BODACC (Bulletin Officiel des Annonces Civiles et Commerciales).


juridique



Entre ces deux étapes distinctes : la dissolution et la liquidation, la société garde sa personnalité morale pour les besoins de la liquidation.
Dans ce cadre particulier, elle est alors administrée par un liquidateur et sa dénomination sociale doit être suivie de la mention "en liquidation".
Cette mention et le nom du liquidateur doivent figurer sur tous les documents et actes destinés au tiers, c'est à dire à toute personne extérieure à la société.
A savoir qu'il s'agit cette fois d'une décision définitive, contrairement à la mise en sommeil.
La décision de dissoudre une société sans activité doit être prise par les associés réunis en assemblée générale extraordinaire (AGE).
Pour qu'une décision puisse être soumise au vote devant l'AGE, une règle de quorum doit être respectée.
Autrement dit, 1/4 des parts sociales doit participer à l'AGE.
Ensuite, les règles de majorité inhérentes aux AGE s'appliquent : souvent la décision est prise à la majorité des 2/3 des parts sociales des associés.
Le vote est retranscris dans le procès-verbal signé et paraphé à chaque page.
Lors de l'AGE, les associés votent la dissolution-liquidation de la société et nomment le liquidateur - souvent le gérant - pour gérer les dernières formalités nécessaires à la clôture de la société.
A défaut d'accord sur la nomination de ce dernier, c'est le juge qui se charge de le désigner.
Dès lors que la dissolution est prononcée, la liquidation démarre.
Le liquidateur va aussi prendre en charge la vente des biens, le désintéressement des créanciers éventuels de la société, et la répartition d'un éventuel boni de liquidation, au prorata des apports des différents associés.
Deux exemplaires du PV de dissolution et de nomination du liquidateur doivent ensuite être transmis au service des impôts des entreprises (SIE).
Puis l'avis de dissolution doit être publié au BODACC.
Il mentionne obligatoirement :
>     Les informations relatives à la société, y compris son numéro d'immatriculation,
>     L'identité du liquidateur
>     La date de l'AGE
>     Le RCS compétent en fonction du siège social de la société
En parallèle le liquidateur déclare également la dissolution- liquidation à son CFE, sous un délai de 30 jours suivant la fin d'activité.
En conséquence de cette déclaration, la société sera radiée.
Cette ultime étape marque la disparition de la personne morale de la société.
posté le
Corrigé le 2019-09-03
 

VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE POINTUE ?
Demandez l'avis d'un expert



Via Webcam / Téléphone vous pouvez poser votre question à l'expert comptable. Paiement par CB
avis-fiscal
 
Questions liées :
La détenteur de la capacité de transport doit il obligatoirement être président ou gérant d'une société ?
Que peut-on télédéclarer sur le site impots.gouv.fr ?
Qu'est ce que la comptabilité d'engagement ?

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
TwitterFacebooklinkedincomptableenligne