• La meilleure offre Testez-nous 30 jours, satisfait ou remboursé Une meilleure offre ? Nous nous alignons

  • -25% Nous vous faisons bénéficier de la non-majoration de 25% gratuitement. Nous sommes expert-comptable conventionné. Vous économisez votre AGA / CGA (100 - 150 €)
    comptabilité en ligne
  • Technologique Logiciel de comptabilité en ligne Récupération bancaire automatique sécurisée Compta en temps réel Coffre-fort numérique comptabilité en ligne
    Conseils compris
  • Collaborateur personnel
    Conseils compris Le conseil, pilier de notre proposition sans frais supplémentaires conseils
  • Proche de vous....
    Réseau de cabinets d'expert-comptable depuis 1998 Comptabilité en ligne depuis 2005 111 adresses en France.
    cabinet expert-comptable
  • Fiche : Qu'est-ce qu'un Freelance ?


    Fiche fiscale : qu'est-ce qu'un freelance ? : en savoir toujours plus
Qu'est-ce qu'un Freelance ?
Adhérer à MON Comptable ®
Vous adhérez en ligne en 5 secondes

Qu'est ce qu'un Freelance ?

THÈME création
323 caractères
temps de lecture : 3 minutes
Déjà visionné par 268 internautes
Résumé :

Aujourd'hui, il y a près de 900 000 freelances en France. L'âge moyen du freelance est de 37 ans et pour 54% d'entre eux, il s'agit de leur activité principale. Des communautés se créent, de même des plates formes qui mettent en relation freelances et clients. La plate forme Upwork prédit que les freelances représenteront 50 % de la main d'oeuvre aux USA dans 10 ans.


création


Devenir freelance signifie travailler en tant qu'indépendant, à son compte.
Par définition, le freelance n'appartient pas à un statut spécifique précisément défini par la loi.

Il a donc le choix entre plusieurs statuts juridique :
> La micro entreprise également appelé auto-entrepreneur : 72% des freelances ont opté pour ce statut.

> Le portage salarial
> L'entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL)
> La société : SASU ou SARL unipersonnelle (EURL)
A condition de ne pas dépasser 70 000 € HT de CA, de travailler seul et d'avoir peu d'investissements à faire au moment du lancement de son activité, le statut de micro-entrepreneur est particulièrement adapté : sa simplicité fiscale et administrative offre la possibilité de se consacrer entièrement à son métier. Ce statut est également adapté pour qui souhaite des missions complémentaires à une activité salariée ou tester son idée.
Coté charges, les cotisations sociales et fiscales sont payables de manière mensuelle ou trimestrielle.
Pour exemple, elles sont de 22,90% de charges sociales pour les prestations de service délivrées par les professionnels libéraux qui relèvent de la CIPAV et de 2,2% d'impôt sur le revenu, soit un versement unique de 25,10% du Chiffre d'affaires.
Attention, certaines activités ne peuvent pas bénéficier de ce statut, notamment les activités relevant de la Mutualité Sociale Agricole (MSA), la vente de véhicules neufs dans les autres états membres de l'Union européenne et les activités relevant de la TVA immobilière.

Le portage salarial est également conseillé à qui ne souhaite pas perdre les avantages du statut de salarié, tels que la mutuelle, l'assurance chômage et la retraite.
Il s'agit d'une relation contractuelle tripartite dans laquelle un salarié porté - ayant un contrat de travail avec une entreprise de portage salarial - effectue une prestation pour le compte d'entreprises clientes.
La société de portage gère la facturation et les obligations administratives du freelance et lui verse le paiement de ses clients sous forme de salaire.
En contrepartie, le salarié porté paye des frais de gestion à la société de portage, environ 10% de son CA et ses cotisations sociales.
Le salaire net perçu par le freelance équivaut à environ la moitié de sa facturation HT.

Quant à la création d'une entreprise ou d'une société, mieux vaut s'entourer d'un expert comptable pour connaitre toutes les subtilités et être conseillé au mieux selon ses objectifs, sa propre situation fiscale et professionnelle.

Quel que soit le statut juridique choisi, le travailleur indépendant devra trouver seul ses clients et gérer son activité de A à Z : Créer sa stratégie et son business model, fixer ses tarifs, se faire connaitre, suivre son activité via des tableaux de bord et mener à bien ses missions.

Avec l'avènement d'internet et des nouvelles technologies, on trouve une majorité de freelance dans les métiers créatifs tels que les webdesigners et les infographistes.
Beaucoup de consultants et de coachs offrent leur expertise dans des domaines précis.
Les community managers et les écrivains qui créent du contenu sur le web sont également très présents.
Les informaticiens sont aussi visibles, qu'ils programment ou qu'ils développent.
Enfin, le e-learning en croissance offre aussi de belles opportunités aux formateurs, dans tous les secteurs d'activités.

Les motivations à devenir freelance sont nombreuses :
> La fin des contraintes horaires constitue le principal avantage pour la majorité
> Le fait de travailler de chez soi et de pouvoir travailler de n'importe où
> la possibilité de choisir ses clients et ses missions

Et les freins le sont aussi, au vu de ces statistiques et de la concurrence élevée :
> 85% des freelances admettent par exemple travailler environ 8 heures le week-end
> 69% trouvent également difficile de trouver des clients
> 49% déclarent manquer d'un réseau professionnel solide pour pérenniser leur activité

A chacun donc de suffisamment se connaitre pour savoir comment s'épanouir au mieux sur le plan professionnel.


Fiche postée le
Fiche corrigée le 2019-03-30
Sujet en rapport :
portage salarial / cotisations sociales / société portage / freelance / freelances / activité / clients / statut / juridique / micro / entreprise / portage / salarial / société / fiscale / missions / cotisations / sociales / activités / salarié / facturation / connaitre / majorité / professionnel /
 

VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable



Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
avis-fiscal
 
Questions liées :
Quelles obligations légales, réglementaires et juridiques pour un consultant ?

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
TwitterFacebooklinkedincomptableenligne