• tarifs
    Toujours copié, jamais égalé
    Création + Entretien fiscal
    EURL SASU 99 € HT / SARL SAS 199 € HT

    Budget Prévisionnel Certifié 125 € HT

    Compta débute à 25 € HT / mois BILAN compris

  • meilleure offre
    -25%
    Nous vous faisons bénéficier de la non majoration de 25% gratuitement.
    Nous sommes expert comptable conventionné
    Vous économisez votre AGA / CGA (100 - 150 €)
    meilleure offre
  • comptabilité en ligne
    Collaborateur attitré
    Nous vous attribuons un collaborateur unique,
    en fonction de votre activité.
    Pas de ping pong chez nous...
    comptabilité en ligne
  • visa fiscal

    Proche de vous....

    Réseau de cabinets d'expert-comptable depuis 1998
    Comptabilité en ligne depuis 2005
    111 adresses en France.
    cabinet expert comptable
    visa fiscal
  • secteurs d'activités
    Conseils compris
    Le conseil, pilier de notre proposition
    sans frais supplémentaires
  • Collaborateur personnel
    La meilleure offre
    Testez-nous 30 jours,
    satisfait ou remboursé

    Une meilleure offre ? Nous nous alignons
  • Votre métier
    Nous gérons tous les secteurs d'activités
    LMNP / SCI ? VTC ? Livre de caisse ?
    BA ? Vente de véhicules ? Profession libérale ?
  • Mon Comptable

    Fiche Licence agent de voyage, vous m'expliquez ?


    Fiche fiscale : licence agent de voyage, vous m'expliquez ? : en savoir toujours plus

Qui êtes vous ?
Le coût ?
Pour qui ?
Résiliation ?
Satisfait ou remboursé
Rabais 5% RIP ADP ?
MON Comptable

PRÉVISIONNEL 3 ANS

125 HT


MON Comptable Nous éditons vos statuts juridiques, Nous réalisons votre inscription au Guichet Entreprise en ligne, Nous vous conseillons sur les meilleurs choix fiscaux selon votre situation

CRÉATION SOCIÉTÉ

99 HT2020-03-11
Licence agent de voyage, vous m'expliquez ?

Adhérer à MON Comptable ®

Vous adhérez en ligne en 5 secondes
Recherche par mots clefs :

Licence agent de voyage, vous m'expliquez ?

287 caractères
temps de lecture : 2 minutes
Résumé :

La France est la 1ère  destination touristique avec plus de 90 millions de touristes internationaux enregistrées en 2018. Le tourisme est le secteur qui génère le plus d'emplois en France, soit environ 2 millions d'emplois directs et induits. Ce secteur recouvre une grande variété d'activités professionnelles, parmi lesquels on recense le métier d'agent de voyages.

L'agent de voyages, soumis au Code du tourisme, se définit comme étant une personne physique ou morale qui élabore et vend, ou offre à la vente :

>     Des forfaits touristiques. A savoir qu'un forfait combine au moins 2 services de voyage ; l'hébergement + le transport par exemple

>     Des services portant sur le transport, l'hébergement et la location d'un véhicule qu'il ne produit pas lui-même

>     Des prestations de voyage liées. Par exemple, des excursions, des visites guidées, et la location d'équipements sportifs

Effectivement, le registre recense également les personnes physiques ou morales qui facilitent aux voyageurs l'achat de prestations de voyages liées.

Pour exercer sa profession, l'agent de voyage et le voyagiste doivent être immatriculés sur le registre des agents de voyage et autres opérateurs de la vente de voyages et de séjours.

Ce registre est géré par l'agence de développement touristique de la France : Atout France.

En France, en 2019 environ 7 100 opérateurs sont enregistrés.

Quelles conditions sont requises pour être immatriculé ?


déclarations



La vente de voyages et de séjours est régie par le code du tourisme dans le but de protéger les voyageurs et de leur assurer une prestation de qualité.
Atout France gère l'immatriculation des opérateurs de voyages et veille à la qualité de l'offre touristique.
Cette immatriculation atteste que l'opérateur concerné remplit les conditions de garantie financière et de responsabilité civile professionnelle prévues par le code du tourisme pour pratiquer cette activité.
Les agents de voyages  doivent renouveler leur demande d'immatriculation tous les trois ans.
Depuis 2009, la loi de développement et de modernisation des services touristiques dite " loi Novelli ", règlemente l'activité des opérateurs de séjours et de voyages.
Dans le cadre des évolutions des nouveaux modes de réservation d'hébergements et de transports via Internet, la commission européenne a décidé d'adapter le cadre législatif en vigueur pour harmoniser les législations des états membres.
En conséquence, l'ordonnance no 2017-1717 a été promulguée le 20 décembre 2017, ses dispositions sont entrées en vigueur le 1er juillet 2018.
Notamment l'obligation de mieux informer et protéger les voyageurs.
Précisément, l'agent de voyage doit souscrire une garantie financière et une assurance RCP (responsabilité civile professionnelle) pour obtenir son immatriculation :
>     La garantie financière obligatoire est destinée à assurer le remboursement du client et son rapatriement d'urgence, en cas de défaillance constatée de l'opérateur.
Cette garantie doit être souscrite auprès d'un seul garant.
Ce peut être un organisme spécialisé dans les garanties collectives telle l'APST, ou un établissement de crédit ou un organisme sans but lucratif tel que le FMS-UNAT (Fonds Mutuel de Solidarité) qui acceptera de se porter garant.
La garantie est calculée selon le risque représenté par chaque entreprise,  et les garants fixent librement leurs propres modes de calcul.
>     L'assurance responsabilité civile professionnelle est une obligation légale qui vise à réparer les dommages causés, via une indemnisation.
Depuis le 1er janvier 2016, la condition d'aptitude professionnelle (diplôme, expérience) n'existe plus.
L'ensemble de la procédure d'immatriculation est entièrement dématérialisée.
Une fois le dossier complété et envoyé à Atout France, il est étudié par la commission d'immatriculation.
Celle-ci se réunit environ tous les 2 mois et dispose d'1 mois pour se prononcer sur la demande.
Si elle refuse l'immatriculation de l'agent de voyages, elle justifie son refus par courrier recommandé avec accusé de réception.
Depuis le 1er janvier 2019, en application de la nouvelle Loi de finances, les frais d'immatriculation sont supprimés.
Ils s'élevaient à 100 € et devaient être versés au moment de la demande d'immatriculation.
posté le
Corrigé le 2019-07-22
 

VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE POINTUE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable



Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement par CB / Paypal
avis-fiscal
 
Questions liées :
Quelles obligations légales, réglementaires et juridiques pour un boucher ?
Quelles obligations légales, réglementaires et juridiques pour un bottier ?

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
TwitterFacebooklinkedincomptableenligne